×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

L'Ecole américaine de Casablanca s’ouvre aux médias

Par L'Economiste | Edition N°:2414 Le 04/12/2006 | Partager

. Elle communique sa nouvelle stratégie de fonctionnementLe nouveau DG de l’Ecole américaine de Casablanca (ou Casablanca American School) ne faillit pas à la tradition US. En effet, au terme des 100 premiers jours d’exercice, les patrons sont tenus de présenter officiellement leurs stratégies. Ce que n’a pas manqué de faire Allen T. Hughes, le 30 novembre dernier devant la presse. Il s’agissait pour Hughes de présenter la philosophie, l’organisation, le fonctionnement et l’enseignement proposé par CAS et son Conseil d’Administration dans le cadre de l’ouverture de l’établissement sur son environnement. D’après ses responsables, CAS impose un système de valeur à l’américaine basé sur la démocratie, la conscience de la diversité culturelle ainsi que la compétitivité pour rendre au marché d’emploi un produit de qualité. Selon Allen T. Hughes, «cette année, les inscriptions à l’école ont enregistré un record jamais égalé avec 540 étudiants dont 56 % Marocains, 13 % Américains et 31% de plus d’une trentaine de nationalités différentes». Cette formation de haut niveau accompagné d’un système d’évaluation adhère au programme du Baccalauréat International et prépare les élèves à accéder aux meilleures universités d’Amérique du Nord et d’Europe comme Harvard, Oxford, Sorbonne… Enfin, l’un des reproches adressé à cette école, est son caractère élitiste en tant qu’école des riches (les frais scolaires varient de 50 à 100.000 DH selon les niveaux). Dans ce cadre, CAS a confirmé l’insistance de l’école à intégrer la culture du pays d’accueil à travers notamment l’inclusion de la langue arabe et de la culture marocaine dans les programmes ainsi que la sensibilisation des élèves pour s’intégrer dans la communauté marocaine en offrant des visites et des actions humanitaires en partenariat avec la société civile. Créée en 1973, CAS avait comme objectif de dispenser un programme éducatif américain aux enfants du personnel diplomatique et privé américain ainsi qu’aux enfants d’autres nationalités. Au fil des années, l’école s’est forgée une bonne réputation comme l’une des écoles privées les plus prestigieuses au Maroc avec un programme d’éducation étendu et rigoureux qui prend en charge le développement de la vie de l’enfant dans sa globalité pendant 15 ans (de 3 ans jusqu’au bac). Khalid El HARRAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc