×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le Salon du bâtiment voit plus grand

Par L'Economiste | Edition N°:2407 Le 23/11/2006 | Partager

. L’édition 2006 attend 100 000 visiteurs d’ici dimanche. Plus de 350 exposantsLE Salon international du bâtiment et des travaux publics (SIB) a été inauguré hier matin par le Premier ministre Driss Jettou, à l’Office des foires et des expositions de Casablanca (OFEC). Les organisateurs se sont dits très satisfaits du coup d’envoi de cette 11e édition, et espèrent accueillir 100.000 visiteurs d’ici dimanche, soit le double par rapport à 2004.La particularité du SIB 2006 est d’avoir doublé son espace d’exposition, et d’avoir porté le nombre d’exposants à 350. L’Espagne, invitée d’honneur, y occupe un pavillon privilégié. Pour les entreprises espagnoles, l’évènement pourrait bien déboucher sur des investissements. «Nous sommes venus prendre le pouls du marché marocain. Si nous décelons des occasions d‘affaires intéressantes pendant le Salon, nous dépêcherons un représentant ici au Maroc», affirme Sinfo González, de Pizarras Samaca, spécialisée dans la fabrication de planchers.Pour les grandes compagnies dont les noms ne sont plus à faire, le SIB offre tout de même une vitrine exceptionnelle. «Les constructeurs cherchent parfois des outils précis, cela nous donne l’occasion de vendre des produits plus spécialisés, que nous n’exposons pas nécessairement dans les points de vente réguliers», explique Hani Mohamed, de De Walt.Chez Lafarge, on a profité de l’occasion pour faire «apprivoiser» des nouveaux produits comme le revêtement de plâtre. «Nous avons installé un véritable show room. Les gens peuvent voir le résultat concret de nos travaux, y toucher même. C’est très pratique car la méthode n’est pas encore répandue au Maroc», indique Khadija Idrissi Janati, responsable marketing.Les exposants affichaient donc tous un large sourire, à l’exception du représentant de la société allemande Schomburg. Devant son stand presque vide, il a expliqué que les éléments d’exposition avaient été retenus à la douane de l’aéroport Mohammed V. «Nous avons omis de mentionner que le matériel servirait seulement pour le Salon et non pour la vente en remplissant la déclaration», a-t-il confié, l’air dépité.Les intéressés pourront participer à des évènements plus spécialisés. Tables rondes, conférences et ateliers se succèderont d’ici la fin du Salon. L’espace Convergence Urbanisme-Habitat invite en effet les différents intervenants à réfléchir sur le thème du Salon, soit «le partenariat dans l’immobilier». Mais attention, le Salon n’est pas réservé uniquement au monde de la construction et du bâtiment. Même les plus néophytes pourront en apprécier la visite, avec les stands consacrés à la décoration, à la céramique, ou encore, aux magnifiques salles de bain.Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc