×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Le prix de l’or atteint un niveau record

Par L'Economiste | Edition N°:2252 Le 10/04/2006 | Partager

. Principales causes: Pétrole et crises géopo-litiquesLE cours de l’or a atteint, le 7 avril, des niveaux plus hauts depuis plus de 25 ans à New York et à Londres, car le métal continue de profiter de son statut de valeur refuge dans un contexte géopolitique tendu et sur fond de prix élevés du pétrole. Le cours de l’or pour livraison en juin a atteint 603,10 dollars, Il s’agit de son plus haut niveau depuis janvier 1981. «La tendance haussière paraît vouée à persister car le pétrole, les tensions au Moyen-Orient, la propagation de la grippe aviaire et la diversification des réserves en dollars par les banques centrales procurent tous du soutien», a estimé James Moore, analyste à la revue spécialisée The Bullion Desk. Tous ces facteurs poussent les fonds d’investissement à acheter, d’autant qu’ils sont actuellement à la recherche de placements alternatifs aux marchés des actions ou des obligations. La cherté des prix de l’énergie accroît les risques inflationnistes et encourage les investisseurs à se protéger en plaçant leur argent dans des marchés peu exposés au risque de dépréciation lié à l’inflation, comme l’or. Le métal jaune joue également un rôle de valeur refuge en période d’incertitudes géopolitiques, comme c’est le cas actuellement en Iran, en Irak ou au Nigeria, tandis que la grippe aviaire participe au climat général tendu. Par ailleurs, l’or tire bénéfice de la diversification des réserves des banques centrales, parce qu’il est bien placé pour se substituer à une partie des avoirs en dollars, et que la diversification pèse sur le taux de change du billet vert. L’or a pour habitude d’évoluer parallèlement à l’euro et contrairement au dollar car son prix est libellé en dollars, son prix diminue au fur à mesure que le dollar baisse (et que l’euro monte), ce qui encourage les achats.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc