×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Le prince Andrew au Maroc
Une visite axée sur le commerce

Par L'Economiste | Edition N°:1727 Le 17/03/2004 | Partager

. Audience royale à Tanger. Le Maroc, un marché de plus en plus important pour les sociétés britanniquesC'est aujourd'hui que s'achève la visite officielle du Duc de York au Maroc entamée le lundi 15 mars par un passage à la Mosquée Hassan II à Casablanca. Le prince a été reçu par SM le Roi Mohammed VI. Cette visite vise à encourager le partenariat politique et économique entre le Royaume-Uni et le Maroc. Elle fait aussi suite à celle en février dernier de Mike O'Brien, ministre délégué au Foreign Office chargé du Commerce et des Investissements. Hier, le prince Andrew a visité «Coats», une entreprise industrielle britannique, basée à Casablanca, spécialisée dans la filature. Il a ainsi effectué une tournée à travers les différents ateliers de filature, de teinture et de bobinage. L'entreprise emploie quelque 200 ouvriers qualifiés. Fournisseur mondial de l'industrie de la confection, le groupe «Coats» compte plus de 30.000 collaborateurs dans 55 pays. L'entreprise est aussi présente à Tanger, Meknès, Rabat et Marrakech.Ensuite, le prince s'est rendu à Tanger pour rencontrer SM le Roi. Aujourd'hui, il devra visiter le Mausolée Mohammed V à Rabat, avant de rencontrer le ministre du Commerce extérieur Mustapha Mechahouri. La dernière visite programmée sur son agenda sera celle d'un orphelinat à Salé. Le Duc de York, de son nom complet Andrew Albert Christian Edward, assume depuis 2001 la fonction de représentant spécial du Commerce et des Investissements internationaux. Il soutient ainsi le UK Trade & Investment, l'organisme gouvernemental qui appuie les sociétés britanniques actives dans le commerce international et encourage les investissements extérieurs. Pour cela, il entreprend des visites à l'étranger pour soutenir les priorités britanniques et entreprend des tournées ciblées sur les affaires dans les différentes régions du Royaume-Uni. D'ailleurs, sa visite coïncide avec une mission commerciale au Maroc, organisée par l'Association des Exportateurs du Sud-Est d'Angleterre (SEEA), en collaboration avec UK Trade & Investment. Cette mission a pour objectif d'explorer plusieurs volets, tels la mise en relation, partenariat, exportation de produits britanniques au Maroc et étude de projets. Les secteurs représentés dans cette mission sont variés. Il s'agit entre autres de l'industrie du bâtiment, du pétrole et gaz, de l'eau, mais aussi la conception des terrains de golf et le transport aérien international. Les relations économiques maroco-britanniques connaissent ces dernières années un essor palpable, soutient l'ambassade britannique à Rabat. Le Maroc est donc un marché de plus en plus important pour les sociétés britanniques qui cherchent une expansion outre-mer. D'ailleurs, pour les Anglais, le Royaume est le marché du Maghreb qui connaît l'expansion la plus rapide. Les entreprises marocaines sont, elles aussi, très intéressées par le marché britannique. Entre 1992 et 2002, le Royaume-Uni était classé sixième investisseur au Maroc. La moitié des échanges commerciaux dans les deux sens sont générés par le secteur du textile, toujours selon l'ambassade. Quelque 30.000 Marocains employés dans 150 usines travaillent directement pour l'industrie textile anglaise. Marks & Spencer produit 15% de sa production au Maroc, soit plus que tout autre pays. Houda BENBOUYA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc