×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Le président du CRT d’Agadir réagit

Par L'Economiste | Edition N°:2276 Le 16/05/2006 | Partager

Suite à l’article intitulé «Agadir: le coup de gueule du président du CRT» signé par notre correspondante, Malika Alami, ce dernier nous a adressé le droit de réponse suivant: «Dans le cadre de votre noble mission de journaliste, dont la motivation première, le devoir élémentaire est celui d’informer vos lecteurs le plus objectivement possible, Mme Alami a semblé, dans son papier sur le déroulement de la dernière assemblée générale ordinaire et 4e conseil d’administration du CRT en date du 5 mai 2006, oublier les principes fondateurs de votre profession et la ligne de votre journal, fort apprécié par ailleurs dans le monde des affaires (...).A ce titre, je vous invite à confirmer et à faire valider les points suivants:1- nos travaux du 5 mai 2006 se sont déroulés dans un climat serein, responsable et constructif sans aucune animosité, ni «vinaigre».2- les décisions prises, comme par le passé, l’ont été à l’unanimité de tous les membres.3- Aucun membre du CRT à quelque niveau qu’il soit n’a présenté de démission depuis ma nomination jusqu’à ce jour. Mme Alami n’a tenu aucun compte du changement opéré dans nos institutions, et ce, depuis que j’ai pris les rênes du CRT, elle voulait tout simplement inscrire l’action du CRT dans ce phénomène endémique que sont les animosités personnelles de quelques professionnels en mal de reconnaissance et dont le comportement inavoué place les intérêts personnels au-dessus de l’intérêt général.Je tiens à votre disposition tous les procès-verbaux des réunions de notre comité exécutif, ainsi que tous nos conseils -vous découvrirez qu’il ne s’agit pas de «one-man-show» mais d’un travail d’équipe, une équipe composée de «fourmis» volontaires, laissant les feux de la rampe à ceux qui arpentent les couloirs des assemblées semant les ragots, distillant pernicieusement rumeurs et contrevérités, espérant ainsi dissimuler leur visage de Tartufe… car chez ces gens-là, la vie associative n’est pas un combat de tous les jours mais le ticket d’entrée à l’opportunisme, à l’esbroufe et à la manipulation(…). La mission qui m’a été confiée consiste à animer une équipe de professionnels, de fédérer toutes les sensibilités, toutes les forces vives du privé comme celles du public, avec l’unique but d’améliorer la destination d’Agadir et renforcer son image, dans un monde en perpétuel mouvement et en constant changement.Il y a certes du pain sur la planche… mais convenez… qu’on ne peut manger que le pain qu’on a pétri de ses mains… qu’on ne peut apprécier que le pain partagé… sinon il faut savoir quitter la table…».Saïd Scally, directeur du CRT----------------------------------------------------------------------------------------------NDLR: Les termes peu galants utilisés contre notre journal et notre journaliste ont été retirés. Enfin, contrairement aux déclarations de Scally, notre journaliste a relaté, sans parti pris, la réunion du CRT. En témoigne la déclaration écrite à notre disposition. Et pour résumer et expliquer «ce coup de gueule», Scally déclare sans ambages que les «membres dirigeants brillent par leur absence laissant le président se dépatouiller et se débrouiller tout seul…».

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc