×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique Internationale

Le premier long métrage Mabrouk de Driss Chouika est en salle

Par L'Economiste | Edition N°:466 Le 18/03/1999 | Partager

· L'histoire se veut drôle
· Lycénia, belle et capricieuse, tombe amoureuse d'un âne
· Le coût du film est d'environ 4 millions de DH


Le cinéma humoristique marocain s'enrichit par un nouveau-venu. Il s'agit de "Mabrouk", nom d'un long métrage réalisé par Driss Chouika.
L'avant-première de "Mabrouk" a eu lieu dimanche 7 mars au cinéma Colisée à Marrakech, soit 11 jours avant sa sortie en salle. Le film est à l'affiche dans des salles à Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, Meknès et à Tanger.

Un âne pas comme les autres


"Mabrouk" raconte l'histoire de Miloud (Abdellah Ferkous), humble artisan, considéré par son entourage comme un type marginal et un peu fou. Il vit seul, avec pour unique compagnon et ami Mabrouk, un âne pas comme les autres, subtile et intelligent... Un jour, alors que Lycénia (Justine Durand), fille capricieuse d'un riche homme d'affaires, se promène dans la médina, elle se retrouve par hasard devant l'échoppe de Miloud. Mabrouk, probablement attiré par son charme, lui fait des clins d'oeil! Surprise puis séduite, Lycénia veut à tout prix acheter Mabrouk. Miloud demeure intransigeant: son âne n'est pas à vendre... Lycénia, qui a l'habitude d'obtenir ce qu'elle veut, en est malade. Ses accompagnateurs, Arnold (Eric Henric), son fiancé et Régina (Violaine Fumeau), sa fidèle suivante harcèlent Miloud. Ils lui proposent des sommes alléchantes...
La suite est une série de gags et de situations drôles qui se prolongent tout au long des 103mn, durée du film. L'histoire est simple, mais elle a été mise en valeur par le talent des acteurs, des prises de vue réussies, un dialogue proche du public, le tout mis en scène et monté avec beaucoup de professionnalisme. La musique du film a été conçue par le chanteur Younes Megri.
Le tournage de "Mabrouk" a commencé fin septembre 1998 et a duré quatre mois. Selon le réalisateur, son film a nécessité un "budget de 4 millions de DH". Le Centre Cinématographique Marocain (CCM), au titre de l'aide à la production, a participé à hauteur de 1,5 million de DH.
"Le reste a pu être réuni grâce à des crédits et des fonds propres", dit-il. Avec "Mabrouk", M. Chouika réalise son premier 35 millimètres. Il était jusque-là connu pour ses téléfilms et séries humoristiques diffusés au cours de Ramadan.
A peine son film sorti, M. Chouika parle déjà de nouveaux projets. Il prépare un autre long métrage. Un téléfilm et une série télévisée figurent également au programme.

Adil BOUKHIMA




  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc