×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Le polyconseil aux PME à ses débuts

Par L'Economiste | Edition N°:111 Le 06/01/1994 | Partager

Dans les affaires, la maîtrise du risque devient prioritaire. La disponibilité de l'information commerciale aide l'entrepreneur à entourer sa décision de toutes les précautions nécessaires. Un cabinet, Global Conseil, envisage de se positionner sur ce créneau. Il proposera une palette de services/pour "aider les entreprises qui opèrent sur des marchés non habituels", explique Mme Wassila Karf Ibrahimi, manager du cabinet. Elle ajoute: "ces services vont du plus basique au plus compliqué". Tout y passe: recouvrement de factures, rapprochement ou fusion d'entreprises...

Le concept sur lequel travaille Global Conseil est celui de MS group, spécialisé dans le polyconseil et basé à Strasbourg. n s'appuie sur des principes assez originaux. Tout d'abord, le cabinet travaille avec "une structure très souple", comprenant uniquement un manager et une assis tante. Le cabinet forme ensuite un réseau local de partenaires. Ce réseau comprend des experts en assurance, en finance, en droit, en fiscalité, en logistique et transport, en transit, en traduction...

En fonction du problème rencontré par le client, le manager se charge d'établir le contact avec le ou les membres compétents en la matière. Ces derniers se réunissent, examinent le problème posé et donnent un conseil global. "Cette formule a l'avantage de donner au client un point de vue homogène", se plaît à souligner Mme Ibrahimi.

Vis-à-vis de l'étranger, Global i Services veut "assurer l'interface" pour les entreprises marocaines, notamment les PME. "Nous ciblons les PME car ce sont en principe des entreprises qui n'ont pas toujours les moyens d'agir au niveau des marchés extérieurs. Nous pouvons en ce sens être leur prolongement à I 'étranger, grâce au réseau de MS International", explique Mme Ibrahimi.

En contrepartie des services rendus, le cabinet prélèvera une commission variant entre 3 et 5% du montant de la transaction, selon qu'elle est "litigieuse ou non", précise Mme Ibrahimi. Le cabinet devra en principe démarrer son activité à partir du mois courant. Il sera délégataire de MS group.

MS group dispose de six délégations, respectivement en France, en Espagne, en Suisse, en Hollande, en Allemagne et en République Tchèque. Elle a une structure fédérative qui se décline en trois entités: une spécialisée dans le financement, une autre dans le marketing et une troisième dans le développement des délégations.

A. Z.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]economiste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc