×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Le nouveau centre emplisseur ouvre aujourd'hui

Par L'Economiste | Edition N°:1442 Le 22/01/2003 | Partager

. Figurent dans le tour de table La Samir (50%), Tissir Primagaz (20%), Total Maroc (20%) et Ziz (10%)Sans tapage ni campagne de promotion, un nouveau centre emplisseur (gaz) entre en service aujourd'hui à environ 25 km de Marrakech. La société n'est autre que Salam Gaz. Ce centre devra concurrencer celui du groupe Ifriquia d'une capacité de 100.000 tonnes. Créé depuis 8 ans, ce dernier est situé sur la route de Safi. Le nouveau-né Salam Gaz a été créé avec comme actionnaire La Samir (50%) Tissir Primagaz (20%) Total Maroc (20%) et Ziz (10%). Le projet a coûté un investissement estimé à 40 millions de DH, y compris l'achat du terrain d'une superficie de 5 hectares. Il génère 100 emplois directs et indirects. Les responsables du centre ont préféré recourir aux services d'une société de gardiennage pour assurer la sécurité et à une agence d'intermédiation basée à Casablanca pour le recrutement du personnel. En principe, une partie au moins des jeunes de cette localité devrait être embauchée.Pour le stockage des GPL, cinq réservoirs de 145 m3 chacun de butane et un réservoir de 125 m3 de propane ont été installés au centre, dont la capacité annuelle est de l'ordre de 50.000 tonnes. Pour la GPL 3kg, 1.300 bouteilles par heure extensible à 2.600 peuvent être réalisés. Pour les 12 kg, la capacité est de 1.200 bouteilles par heure et pour les 35 kg, 30 bouteilles par heure. Côté sécurité, l'entreprise a aménagé un bassin d'eau de 750 m3 avec des installations contre l'incendie et des systèmes de détection de gaz et feu. Le centre prévoit aussi de recevoir une trentaine de camions chaque jour pour les ravitaillements en gaz. Ce qui pourrait rendre la circulation plus dense. De notre correspondant, Salah BACHIR

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc