×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprise Internationale

Le nettoyage automatique pour prolonger la durée de vie des filtres

Par L'Economiste | Edition N°:462 Le 12/03/1999 | Partager

· De nouveaux filtres à nettoyage automatique seront exposés à Agritech Israël 99
· Le fabricant Arkal en Israël veut augmenter la durée de vie des filtres
· La contrefaçon constitue un véritable danger pour le développement de la marque


Lors du Salon Agritech Israël 99 qui aura lieu du 5 au 9 septembre prochain à Haïfa(1), Arkal (entreprise industrielle en Israël) promet d'exposer de nouvelles technologies dans le domaine des filtres d'eau. Parmi ses innovations, les filtres à nettoyage automatique de l'eau d'irrigation (goutte-à-goutte ou à spin klin) et de l'eau potable. Le système peut être utilisé également dans l'élevage du poisson, expliquent les responsables de l'entreprise.
Pour le goutte-à-goutte par exemple, la filtration de l'eau évite la constitution de résidus au niveau des sorties de l'eau, est-il souligné. Le système sert aussi à apurer l'eau pour les différents traitements en vue de la rendre potable. L'eau est accumulée dans des bassins à travers des canaux puis filtrée avant son utilisation.
Les filtres à nettoyage automatique ont une durée de vie plus longue, assurent les responsables d'Arkal. Et d'ajouter que le système est doté de deux filtres: quand l'un s'arrête, l'autre fonctionne. En même temps le filtre en arrêt est nettoyé par l'eau propre du filtre en marche (voire photo).
Un système de filtration à double utilisation (irrigation et traitement de l'eau potable) est commercialisé à environ 570.000 DH. Il peut filtrer jusqu'à 1.300 m3 d'eau par heure. Pour un petit système tel que celui présenté en photo, le prix est de près de 150.000 DH. Ce prix comprend également les valves vendues avec le dispositif. La durée de vie de l'installation peut atteindre 20 ans, affirment les responsables d'Arkal. D'autres modèles peuvent filtrer des volumes de 3.800 m3/h, 2.400 m3/h ou encore des quantités plus faibles de 60 m3/h, 160 m3/h, 450 m3/h...
Selon les statistiques d'Arkal, les produits de sa marque ont permis de filtrer 100 millions de m3 d'eau dans le monde durant 1996, soit une progression de 25% par rapport à 1995. Durant l'exercice 1992, les produits Arkal avaient servi pour filtrer plus de 20 millions de m3 d'eau à travers le monde.

Modèles brevetés


Plusieurs modèles fabriqués par Arkal sont aujourd'hui copiés par d'autres entreprises étrangères, fait remarquer M. David Zamir, directeur Export. Pourtant, les modèles sont déposés et brevetés au niveau international, ajoute-t-il. Parmi les concurrents d'Arkal figurent Amiad, Filtromat et l'Américain Hardy.

Hicham RAÏQ


(1) Cf L'Economiste des mercredi 3 et mardi 9 mars

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc