×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Le Maroc se dote du plus important centre d'études électriques en Afrique

Par L'Economiste | Edition N°:659 Le 14/12/1999 | Partager


· L'extension du Centre, créé en 1998, a nécessité un investissement de 40 millions de DH
· Le financement provient de la coopération bilatérale maroco-italienne


Le Maroc abrite désormais le plus important Centre d'Essais et d'Etudes Electriques (CEEE) en Afrique. L'inauguration des nouveaux laboratoires de cette structure a eu lieu le 8 décembre en présence de M. Youssef Tahiri, ministre de l'Energie et des Mines. "Ce projet vient renforcer les équipements d'essais opérationnels de ce Centre pour constituer une plateforme technologique nationale qui va contribuer d'une façon efficace à la mise à niveau des entreprises et de l'industrie nationale", a indiqué M. Ahmed Hakimi, directeur du Laboratoire Public d'Essais et d'Etudes (LPEE). Cette extension du Centre a nécessité un investissement de 40 millions de DH. Elle a été réalisée grâce à un financement de la coopération bilatérale maroco-italienne. Le projet global est constitué de deux phases. La première, qui vient d'être achevée, est composée de trois stations, d'essais diélectriques, d'échauffement et d'essais sur les machines tournantes. Ces entités s'étendent sur une surface de 900 m2 couverts. Elles ont nécessité un investissement de 20 millions de DH, dont 3 millions pour la formation. "Le rôle de ces différentes stations est de compléter les matériels d'essai existants pour répondre aux besoins nationaux", expliquent les responsables du Centre. Ces trois entités se verront complétées dans les semaines prochaines par une quatrième, actuellement en cours de montage. L'ensemble s'étendra sur une surface couverte de plus de 1.200 m2. "Avec la réalisation de ce projet, nous pouvons dire que le Maroc dispose aujourd'hui d'un Centre d'électricité qui peut répondre à la majorité des besoins nationaux en matière d'essais et d'expérimentation de matériels et équipements électriques et électroniques, domestiques et industriels", a souligné M. Ghazi Benabderrazik, directeur du CEEE.
Le Centre, depuis sa création en 1988, s'est développé progressivement. Dans un premier temps, une base instrumentale permettant de répondre aux besoins nationaux les plus urgents, en matière d'analyse et d'essais, a été réalisée par les moyens propres du LPEE, avec le soutien de l'ONE. Cette base, opérationnelle depuis le début des années 90, a nécessité un investissement en équipements et en formation du personnel de 20 millions de DH. "Cette étape a permis de mener à bien un certain nombre d'actions bénéfiques pour l'économie nationale et pour la sécurité des personnes et des biens", indiquent les responsables du Centre.


Expertise

L'activité du CEEE concerne l'ensemble des partenaires économiques: constructeurs, utilisateurs, consommateurs, administrateurs...
Les travaux qui lui sont assigné comportent:
- la réalisation d'essais de toute nature sur les matériels et équipements électriques et électroniques;
- l'assistance technique aux industriels pour la conception, la réalisation, la mise en conformité et l'utilisation des matériels électriques;
- la participation à l'élaboration des normes nationales;
- le contrôle et la vérification des installations électriques;
- l'expertise et la maintenance de procédés industriels;
- l'étude, le contrôle et la vérification des installations de protection cathodiques.

Adil BOUKHIMA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc