×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le Maroc en tête du Maghreb

Par L'Economiste | Edition N°:2397 Le 09/11/2006 | Partager

. Il s’agit des dernières conclusions de l’Organisation mondiale du tourisme Que de belles perspectives. Pour cette année, le secteur touristique au Maroc devrait enregistrer une croissance de l’ordre de 9,3% par rapport à 2005, soit la plus importante performance au Maghreb, est-il indiqué dans les dernières prévisions de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), publiées le 7 novembre.Toujours selon les mêmes statistiques, le secteur du tourisme en Afrique du Nord enregistrera un taux de croissance de 5,9%, avec des rythmes de croissance assez différents entre le Maroc (9,3%) et son principal rival dans la région, la Tunisie (2,6%).A fin août 2006, les arrivées de touristes internationaux ont atteint un total de 578 millions pour le monde entier (+4,5%) contre 553 millions pour la même période en 2005, année du record absolu de 806 millions de voyageurs internationaux. Et ce, au moment où l’OMT s’attend à ce qu’en 2007 la croissance se poursuive à un rythme d’environ 4% pour l’ensemble du monde. Le taux attendu de 4% pour 2007, bien que légèrement inférieur à celui des années précédentes, correspond bien aux prévisions de croissance de l’OMT, qui sont de 4,1% par an jusqu’en 2020. A court terme, les perspectives demeurent très positives, soutenues par une économie mondiale solide et des taux de change favorables qui continuent à encourager les Européens et les Asiatiques à voyager. Sauf accidents de parcours importants, l’activité touristique internationale restera probablement soutenue. Avec un taux escompté de 10,6% pour 2006, l’Afrique se situe de nouveau au premier rang des régions du monde sous l’angle de la croissance. Entre janvier et août, les arrivées de touristes internationaux y ont progressé de 9,8%. L’Afrique subsaharienne (12,6%) a jusqu’à présent les meilleurs résultats, grâce notamment à l’Afrique du Sud, au Kenya, au Mozambique, au Swaziland et aux Seychelles.A noter que l’Asie-Pacifique a été la 2e région du monde en termes de croissance (8,3%). Alors que les destinations de l’Asie du Sud et de l’Asie du Sud-Est dépassaient la moyenne et que l’Asie du Nord-Est manquait de peu de le faire, les arrivées en Océanie baissaient.Malgré de nettes différences, les résultats globaux de la région sont remarquables, surtout si l’on tient compte du fait que cette année, le secteur touristique a continué à pâtir d’une suite de catastrophes naturelles, d’alertes sanitaires et de troubles politiques.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc