×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le Maroc cartonne sur le marché français

Par L'Economiste | Edition N°:455 Le 03/03/1999 | Partager

La hausse de la programmation du Maroc par les grands TO français en 1998 est un signe fort de la reprise du premier marché touristique.


LES Français sont de plus en plus amoureux du Maroc. Pour l'année 1998, ils étaient plus de 600.000 touristes (638.688 exactement) à visiter le pays, soit une augmentation de 8,24% comparée à l'année précédente. Cette hausse a été de 18,1% en 1997.
Les dépenses des Français, premiers clients du Maroc, se sont stabilisées en 1998 à 160,6 milliards de Dirhams. Mais elles restent trois fois inférieures à celles de leurs voisins allemands.
A en croire par les propos des professionnels relayés par la presse française spécialisée, le Maroc peut être considéré pour l'hiver 1998 comme l'une des destinations-stars. Cette tendance à la hausse s'est confirmée auprès des TO (Tour Opérateurs). A titre d'exemple, la croissance la plus remarquée chez Jet Tours a été enregistrée par le Maroc avec 50% de clientèle en plus, souligne le dernier rapport de l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT) à Paris. Cette hausse dans la programmation du Maroc a été respectivement de 16 et de 22% pour Look Voyages et Fram. Le rapport ne publie pas en revanche les chiffres des autres grands TO comme Nouvelles Frontières ou Club Med.
La reprise de la destination marocaine dans l'Hexagone se justifie également par la production touristique de la saison hiver/automne 1988/1999.

Fram affiche complet et attend par ailleurs le lancement de son site Framissima à Agadir pour l'hiver prochain, note l'ONMT. Pour sa part, Etapes Nouvelles dispose de la moitié des chambres de Marrakech ainsi que celles de la Palmeraie, note le rapport de l'ONMT. Le TO propose entre autres des séjours pour Marrakech à partir de 1.760 FF (2.921 DH) en demi-pension y compris le transport en autocar. Avec un tarif d'appel de 2.760 FF (4.581 DH), Etapes Nouvelles lance également des circuits pour les villes impériales du Sud. Accor quant à lui donne un coup de pouce à la destination Maroc dans sa brochure Africatours. Le groupe français propose une semaine à Marrakech en demi-pension à partir de 2.390 FF (3.967 DH).
D'après les estimations du plan sectoriel, le Maroc accueillera 1.050.000 touristes français d'ici 2003-2004. Pour atteindre cet objectif, le Ministère de Tourisme devrait allouer un budget annuel de 25 millions de Francs français (41 millions de Dirhams) à la promotion institutionnelle et 8 millions de FF (13,28 MDH) pour la publicité commerciale. La communication autour de la destination Maroc aurait comme cible prioritaire les TO. L'objectif à court et moyen termes est d'entretenir une croissance de 20% du flux touristique français pour l'année en cours et de 12% pour toute la période du Plan quinquennal.
A partir de 2004, l'ambition est de consolider un accroissement autour de 8%. Dans l'objectif de réaliser ses ambitions, des actions de marketing direct en collaboration avec des TO de grande envergure pourraient être lancées dont les coûts seront partagés.

Mohamed DOUYEB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc