×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Le Maroc au Pollutec 2004
Fortes demandes dans l’assainissement
De notre envoyée spéciale à Lyon, Nadia LAMLILI

Par L'Economiste | Edition N°:1910 Le 06/12/2004 | Partager

. Une opération marketing réussie Après la Chine et l’Algérie, c’est le Maroc qui a été l’invité d’honneur du salon Pollutec, qui s’est tenu du 30 novembre au 3 décembre à Lyon. Le pavillon officiel du Royaume n’a pas désempli. Pour la première fois, il a été représenté en force dans ce salon international des technologies et des services de l’environnement. Quelque 300 personnes des secteurs public et privé sont venues exposer l’expérience marocaine.Le stand officiel, conçu par l’agence Clé Etudes, a regroupé 11 organismes(1). La présence institutionnelle d’un pays en développement dans cette vitrine mondiale des technologies de pointe en matière d’environnement a attiré beaucoup de curieux. Peu de ressources énergétiques, pollution atmosphérique, problème des déchets… Le Maroc est “une exception” dans ce salon où on retrouve les grandes entreprises européennes et nord-américaines. En faisant venir autant d’établissements publics, le ministère de l’Aménagement du territoire, parrain du pavillon, voulait mener une opération marketing. Le principal acquis reste la signature par Rabat et Paris d’un accord-cadre destiné à mieux intégrer au Maroc, l’environnement dans les politiques de développement durable. . Un terrain en fricheLe salon était aussi l’occasion de beaucoup d’opportunités d’affaires. Les secteurs les plus recherchés, d’après les témoignages recueillis, sont l’assainissement liquide et solide, deux niches en développement au Maroc. En raison de l’immense besoin en matière d’assainissement, le pays est considéré comme “un terrain en friche”. Et le passage de la gestion par les municipalités à la concession ouvre des opportunités aux entreprises françaises, déjà fortement présentes sur le marché. “Nous avons reçu beaucoup de demandes en matière de recyclage de déchets et d’énergie aussi”, affirme Dounia Ouadghiri de l’Association Izdihar, qui regroupe des industriels d’Aïn Sbâa à Casablanca. L’OCP, lui, a reçu des projets en matière de traitement des eaux (déssalement et recyclage) et de protection de l’environnement, d’après Rachid M’hamedi, du laboratoire de Recherche en eau et environnement de l’Office. Les responsables de l’Onep signalent l’intérêt des investisseurs pour l’assainissement liquide, surtout dans le milieu rural où tout reste à faire.Le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER) a fait salle comble lors de la présentation de son programme en collaboration avec l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Au Maroc, deux programmes attisent les convoitises: le Pramasol, un projet d’aide à l’accès aux chauffe-eau solaires par les ménages et la Maison de l’Energie, destiné à l’encadrement des jeunes entrepreneurs, notamment dans les zones rurales. Sur les quatre jours du salon, les exposants marocains se sont succédé à la tribune pour présenter leurs programmes en matière de protection des ressources en eau, de traitement de déchets municipaux… La bataille des marchés est lancée. ------------------------------------------(1) Liste des exposants: Onep, ONE, OCP, Centre de développement des énergies Renouvelables, Association marocaine des cimentiers, Centre marocain de production propre, Région Rabat-Salé, Onda, Veolia environnement, et le cabinet SEGU (Société d’Environnement et de génie urbain). L’Association Izdihar, qui regroupe les opérateurs de la zone industrielle de Sidi Bernoussi, et Lydec avaient chacune un stand à part.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc