×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le marché automobile reprend des couleurs

Par L'Economiste | Edition N°:3507 Le 13/04/2011 | Partager
Les ventes en hausse de 9,5% à fin mars
A ce rythme, l'année pourrait battre un nouveau record

L'optimisme est de retour. Le marché automobile a enregistré une assez bonne performance à fin mars 2011. Les ventes ont connu une hausse de 9,52% par rapport au 1er trimestre 2010. En volume, 26.625 véhicules (importés et montés localement) ont été écoulés durant les 3 premiers mois de l'année, selon les derniers chiffres de l'Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (Aivam).
Plusieurs facteurs expliquent ce rebond. "La dynamique de lancement de nouveaux modèles a tiré les carnets de commandes des principaux opérateurs vers le haut", souligne Hatim Keghat, directeur marketing et communication chez Kia Motors. La libération des esprits des consommateurs de la crise psychologique et l'interdiction de l'importation des voitures de plus de 5 ans d'âge expliquent également une telle performance.
Autre élément important, les promotions alléchantes de fin d'année mises en place. D'ailleurs, la paralysie des constructeurs japonais n'a pas eu d'impact direct sur le marché marocain.
A fin mars, le segment des véhicules particuliers (VP) a enregistré une hausse de près de 10%. Les professionnels ont ainsi écoulé 23.130 voitures. Il s'est vendu 3.495 véhicules utilitaires, soit une hausse de 7,2% par rapport au premier trimestre 2010. Si le marché reste dans cette même tendance, le secteur pourrait sans doute achever l'année avec plus de 108.000 immatriculations, un record absolu.
La plupart des marques ont bien su tirer leur épingle du jeu. Tous segments confondus (VP et utilitaires), Dacia, la marque low-cost de Renault, vient en tête avec 5.094 véhicules vendus à fin mars, contre 4.172 unités durant la même période en 2010, soit une hausse de plus de 22%. Renault arrive en 2e position avec 4.350 véhicules vendus, soit une hausse de 5,53%. Avec une évolution des ventes de 15,28%, Peugeot décroche la 3e place. La marque au lion a pu écouler quelque 3.528 véhicules à fin mars. Viennent par la suite Ford et Hyundai, respectivement en 4e et 5e position. L'américain a écoulé 1.707 unité salors que le sud coréen en a vendu 1.623. Si Hyundai a enregistré un recul dans ses ventes durant ce 1er trimestre, Ford a pu réaliser une hausse de plus de 41%.
La suite du top ten de ce 1er trimestre comprend dans l'ordre Toyota (1.496 unités), Citroën (1.430), Volkswagen (1.319), Kia (1.160) et l'italien Fiat avec 796 véhicules vendus.
Le marché a été plus dynamique, avec une progression des ventes de près de 20% pour le seul mois de mars. Les concessionnaires automobiles ont bouclé le mois de mars avec 10.231 unités vendues, contre 8.595 en mars 2010.

M.Az

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc