×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Dossiers

    Le jargon de la qualité

    Par L'Economiste | Edition N°:307 Le 04/12/1997 | Partager

    ISO, assurance qualité, qualité totale, NM entre autres sont parmi les termes qui reviennent à l'ordre du jour. Le point sur les concepts relatifs à la matière.


    -ISO: International Organisation for Standardisation est une fédération mondiale d'organismes nationaux de normalisation. Elle a pour but de contribuer au développement de la normalisation afin de simplifier les échanges des produits et services entre les pays. En 1996, l'ISO regroupait 85 pays membres et 25 pays associés. Cette organisation siège à Genève. Le Maroc y est représenté à travers le SNIMA (Service de Normalisation Industrielle Marocain). L'ISO élabore des normes internationales dans tous les secteurs, à l'exception des secteurs électriques et électroniques qui sont eux traités par le CEI (Commission Electronique Internationale).

    -Les normes ISO: Il existe en fait 6 principales normes de la série ISO:
    La norme ISO 8402 est une norme de vocabulaire
    La norme ISO 9001-1 indique l'application des normes ISO 9001, ISO 9002, ISO 9003 par rapport aux entreprises.
    La norme ISO 9001 vise à prévenir les non-conformités du produit ou service dans les différentes phases du cycle de vie du produit, de la conception aux prestations associées.
    La norme ISO 9002 vise à prévenir les non-conformités durant la production, installation et prestations associées.
    La norme ISO 9003 est applicable au contrôle final qui permet d'assurer la qualité.
    La norme ISO 9004-1 offre les moyens pratiques pour mettre en place l'assurance qualité.

    -ISO 9000: A ce jour, ISO a élaboré plus de 9000 normes regroupées dans un référentiel international. La première publication de la série ISO 9000 date de 1987. Juste après, les modèles ISO 9001/2/3 pour l'assurance qualité ont acquis une notoriété mondiale. Ils ont été utilisés pour la certification des entreprises par une tierce partie. L'objectif à travers ces modèles est également de procéder à des modifications au niveau de quelques normes.

    -NM ISO 9000: Au Maroc, les normes ISO 9000 version 1994 ont été reprises en Normes Marocaines sous la référence NM ISO 9000 à partir de juin 1995. La mise en place d'un système qualité selon les NM ISO 9000 apporte aux entreprises marocaines l'avantage de satisfaire aussi bien les clients nationaux qu'internationaux.

    -La certification: C'est la procédure par laquelle une tierce partie donne une assurance écrite qu'un produit, un système de qualité ou un service est conforme aux exigences spécifiées. Il est à souligner que ISO n'effectue pas d'évaluation ou de contrôle technique direct. Ceci malgré le fait que cette entité élabore le cadre général de conformité. ISO ne délivre donc pas de certification. L'expression correcte est "certification selon ISO 9001". Et pour être encore plus précis il faut dire "certification de la conformité aux exigences de la norme ISO 9001".

    -L'accréditation: Procédure par laquelle un organisme faisant autorité reconnaît formellement qu'un organisme ou un individu est compétent pour effectuer des tâches spécifiques. Il existe par exemple au Maroc des laboratoires qui sont accrédités à effectuer des analyses sur les produits à certifier. Ces organismes sont accrédités par le Ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat.
    -La qualité totale: Il s'agit d'un style de management à travers lequel une entreprise adopte une démarche participative dans le but d'atteindre la satisfaction du client. Parmi les principes d'une telle démarche figure l'implication de tout le personnel de l'entreprise, y compris le PDG et les directeurs. Les produits et services doivent être conformes aux exigences demandées par le client et acceptées par le fournisseur. C'est en fait le principe du zéro défaut...faire bien du premier coup.
    -Assurance qualité: C'est un ensemble d'activités qui doivent être bien définies et clairement réparties dans le cadre d'une démarche qualité. Dans l'assurance qualité figurent les actions suivantes: Ecrire ce qu'on doit faire, définir qui doit le faire et comment (avec qui), faire ce qui est écrit, saisir et corriger les écarts entre ce qui doit être fait et ce qui est fait, évaluer périodiquement le système pour assurer les corrections de dérives éventuelles, garder la trace de l'ensemble des actions pour constituer un historique et finalement transmettre et demander l'application de ces règles à ses fournisseurs. 

    Hicham RAÏQ


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc