×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Le groupe Hofit a terminé sa structuration en holding

Par L'Economiste | Edition N°:505 Le 12/05/1999 | Partager

· Le groupe a entamé sa restructuration depuis la fin des années 80

· Il veut procéder à une augmentation de son capital

Le groupe Hofit, société de participations, contrôle huit entreprises, opérant dans la fabrication, la distribution de biens d'équipement et les services, veut procéder à une augmentation de son capital .
"Cette somme sera totalement réinjectée dans les filiales de la holding", souligne M. Abbes Bennani-Smires, président-directeur général de Hofit. Et de préciser que la société vise à travers son introduction en bourse à accroître sa notoriété et diversifier ses sources de financement. D'ailleurs, les fonds récoltés de l'opération d'ouverture du capital serviront à augmenter le capital de deux de ses filiales, Maroc Transfo et Smac, avec respectivement 26 et 4,5 millions de DH.
Côté résultats, le groupe a affiché un chiffre d'affaires de près de 463 millions de DH au terme de l'exercice dernier. Le résultat net part du groupe, lui, a été de 7,836 millions de DH. A noter que ce dernier a été rongé par la contribution libératoire à laquelle ont souscrit quelques-unes des filiales du groupe. "Cette opération nous permet d'assainir nos comptes et d'avoir un bon départ, notamment en prévision de l'augmentation de capital", observe le président du groupe.

Cette opération, si elle s'accomplit, sera le fruit d'efforts et de préparation qui remontent à plusieurs années auparavant. En effet, le groupe a commencé sa restructuration depuis la fin des années 80. Ainsi, la société initiale, CCIC-Maroc, créée en 1962, avait changé de raison sociale pour porter la dénomination de Hofit.
Le nouveau-né, contrairement à la société CCIC-Maroc, a limité son activité aux prises de participations. Les activités commerciales ont été léguées aux différentes entreprises qui sont sous le contrôle de la nouvelle holding.
Ces dernières sont au nombre de huit:

· Société Marocaine d'Air Comprimé (SMAC): Son activité consiste à vendre des biens d'équipement dans les domaines du BTP, des mines, des carrières et des industries lourdes. Hofit a acquis en 1975 une participation, par une augmentation du capital, de 50%, laquelle a été portée à 99,4% lors de la même année. Elle assure la représentation exclusive de plusieurs cartes.
Durant 1999, elle compte obtenir de nouvelles cartes de représentation.

· Maroc Transfo: Cette entreprise a vu le jour en 1996 à la suite d'un partenariat entre Hofit et la société Schneider. Elle opère dans la fabrication et la distribution d'équipements électriques. La société vise à réaliser un chiffre d'affaires de 250 millions de DH à l'horizon 2003, via notamment la commercialisation de moteurs électriques ABB.

· Cicmatec: Constituée en décembre 1975, la société est spécialisée dans la distribution de matériel pour les industries de la confection, de la bonneterie et du cuir. Parallèlement à son rôle de fournisseur, elle assure celui de conseiller technique des industriels de la confection et du cuir. Elle représente, et de façon exclusive, des marques asiatiques.

· Nouvelle Compagnie Centrale Industrielle et Commerciale (Nouvelle CCIC): Créée en janvier 1987, elle opère dans le secteur de la maintenance industrielle. Elle commercialise des pièces et produits de maintenance dans les domaines de l'étanchéité, de la soudure et des filtres. A cela s'ajoutent la sous-traitance de travaux de maintenance et les services qui y sont liés.

· Etablissements Lambert: Cette entreprise a été créée en 1932 et est spécialisée dans l'importation et la commercialisation de pièces détachées pour moteurs thermiques automobiles et industriels. Le groupe a acquis 50% de son capital en 1974. Cette participation a été portée à 90% en 1981. Les Ets Lambert compte sur la baisse des droits de douane sur les pièces détachés pour améliorer leurs résultats durant l'année courante.

· Société Générale de Montage et de Services (SGMC): Le groupe a constitué cette entreprise en 1983 dans le but d'assurer principalement l'entretien des grands parcs de matériels détenus par l'armée, les offices et les cimenteries. La société a en parallèle une activité de commercialisation de matériels pour les secteurs des BTP, du transport et de l'industrie. Elle représente plusieurs marques. SGMC prévoit une croissance de son chiffre d'affaires en raison notamment de la signature d'un contrat de représentation avec le constructeur SMDO.
· Locatrap: L'activité de cette société, créée en 1975 par le groupe, s'articule autour de la location de matériel de travaux publics, mines, bâtiment et industrie. Dans le cadre du développement de son activité, Locatrap a réalisé, au cours des années 1995 et 1996, des investissements de l'ordre de 11 millions de DH.

· Soframar: Cette société de fabrication de pompes et équipements a vu le jour en 1946 par un établissement français. En 1991, la Smac, filiale de Hofit, a acquis 100% de son capital. Soframar fabrique des pompes à axes vertical et horizontal destinées à l'agriculture et à l'industrie.
Elle produit près de 2.500 pompes par an destinées à l'agriculture et 500 pompes pour l'industrie.
Durant 1999, la société envisage d'ouvrir une agence à Berkane et diversifier davantage ses marchés et ses produits.

Rafik IKRAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc