×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Le groupe Cofimag noue des partenariats et investit d'autres niches

Par L'Economiste | Edition N°:616 Le 14/10/1999 | Partager

· Trois nouvelles sociétés: BK Maroc, Sodexho et Hatif.O.com
· Une enveloppe de 60 millions de Dirhams pour les télécoms et le transport de fonds


Après une alliance avec Sodexho (chèque-restaurant)(1), le groupe Cofimag vient de conclure un partenariat avec l'Américain Brink's, spécialisé dans le transport de fonds, le traitement des valeurs et la gestion des automates bancaires (GAP). Les deux partenaires ont créé une joint-venture, BK Maroc dotée d'un capital de 11 millions de DH: 35% pour Cofimag et 65% pour Brink's. Le projet tourne autour des trois activités de l'Américain. La société est opérationnelle simultanément à Casablanca et Rabat avec un centre dans chaque ville. BK Maroc, dont le siège est au Parc Oukacha à Casablanca, démarre avec 5 blindés. Elle prévoit un investissement de 30 millions de DH d'ici fin 2001.
Dans sa nouvelle stratégie, le groupe marocain (200 millions de DH de chiffre d'affaires) veut aller vers des niches prometteuses.
"Nous voulons engager une nouvelle dynamique et aller sur plusieurs fronts, car il est difficile dans un marché aussi étroit de se développer en restant dans le même créneau", explique M. Najib Fassi Fihri, administrateur-délégué du groupe.
Cofiamg réalise entre 25 et 30% de son chiffre dans le moyen de paiement, son activité-phare. "Mais, avec 500.000 cartes monétiques par an, le marché est très limité, même s'il se multiplie par deux".
Dans les télécoms, le groupe profite de l'arrivée d'un deuxième opérateur GSM pour intégrer dans ses activités la distribution de produits téléphoniques. Il a créé, en juin dernier, Hatif.O.com. La société est en train de monter un réseau de 20 agences à travers le pays pour un investissement de 30 millions de DH. Son circuit de distribution devra être opérationnel avant avril prochain (date d'ouverture du réseau GSM de Medi Telecom.)

Quatre pôles


Pour rappel, le groupe, qui a démarré sa restructuration l'année dernière, s'est organisé autour de quatre grands pôles d'activités: moyen de paiement, distribution et intégration de services, sécurité et matériel médical.
La réorganisation a commencé par l'absorption des sociétés Micromag et Edimag par S2M dans le pôle moyen paiement. Une autre fusion est en cours dans le pôle distribution et intégration de service. Il s'agit de Gemadec et Regma. L'objectif affiché à moyen terme par le groupe est de disposer de quatre grandes sociétés représentant chaque pôle. La phase des fusions sera suivie d'un regroupement de l'ensemble des activités dans un même siège à Bouskoura au début de l'an prochain.

(1) Cf L'Economiste du 6 octobre 1999.


Carte de visite


Né en 1993, Cofimag a été créé pour organiser un groupe de sociétés qui existent depuis une vingtaine d'années.
La holding est une société anonyme dotée d'un capital de 27,5 millions de DH détenu en majorité par M. Abdelhadi El Andaloussi, fondateur du groupe. Son chiffre d'affaires consolidé pour l'année 1997-98 s'est établi à 172 millions de DH. Le groupe prévoit de réaliser un CA de 200 millions pour l'exercice actuel. Cofimag emploie près de 270 personnes, dont 40% sont des cadres.

Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc