×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Le golf, un atout pour El Jadida

Par L'Economiste | Edition N°:1864 Le 29/09/2004 | Partager

. La chaîne Accor y a organisé la deuxième édition de son challenge… Le Sofitel Royal Golf El Jadida a organisé, le week-end dernier, la finale du Challenge Accor Sofitel. De nombreuses personnalités ont pris part à cette compétition. Ce Challenge disputé pour la deuxième fois a connu, cette année, un grand succès à travers le Maroc, a expliqué Marc Thepot, directeur général d’Accor Maroc. Les compétitions éliminatoires avaient débuté en juin dernier dans les golfs du Maroc ( Fès, Rabat Dar El Salam, Agadir, Casablanca-Mohammédia et Marrakech ). Les lauréats régionaux sélectionnés sont venus pour la grande confrontation (sportive évidemment) de la finale 5 septembre à El Jadida. C’est désormais un fait acquis, Accor avec Sofitel, parie sur le golf en tant que «niche « prometteuse, disait Marc Thepot. C’est que pour Sofitel, le golf attire une clientèle d’appoint non négligeable tant locale qu’internationale. La manifestation organisée avec tous les honneurs en musique et spectacles a charmé les invités du trophée qui étaient une centaine de personnalités marocaines et étrangères du monde des affaires. Ils ont été conquis par le golf d’El Jadida qui dispose d’un des plus beaux parcours du Maroc, affirme le DG d’Accor. Le dîner de gala organisé pour l’occasion a été présidé par Driss El Khazzani, gouverneur de la province d’El Jadida. L’engagement personnel de ce dernier aux côtés des opérateurs touristiques a été une nouvelle fois salué par les organisateurs. De nombreuses opportunités d’investissements peuvent se développer dans la région autour du golf, a exprimé aussi Driss Faceh, président du CRT de Fès, un des invités de marque du directeur général d’Accor. Le Sofitel d’El Jadida, propriété de la CDG, fort de ses 117 chambres et suites, est confié à Accor en gestion depuis 4 ans déjà. Avec près de 45% de taux d’occupation et un chiffre d’affaires de près de 30 millions de DH en 2003, l’hôtel observe depuis 2004 une progression satisfaisante de son activité. A fin août, il affiche déjà un chiffre d’affaires de 24 millions de DH. Les efforts réalisés en matière de commercialisation sur le marché golfique, tant au Maroc qu’à l’étranger, expliquent en partie ces résultats encourageants, explique Marc Thepot. L’avenir touristique d’El Jadida s’annonce donc assez prometteur avec ses grands projets pour ne citer que la future station Mazagan de Sol Kesner et la prochaine liaison autoroutière avec Casablanca, garantit le DG d’Accor. C’est sur ces signes plus qu’encourageants qu’Accor active actuellement les travaux de construction d’un Ibis Moussafir de 104 chambres au cœur de la ville. Son ouverture est prévue en avril 2005. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc