×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Le FMI propose des quotes-parts ad hoc pour pays émergents

Par L'Economiste | Edition N°:2334 Le 04/08/2006 | Partager

. Meilleure représentativité des économies au sein de l’exécutif du FondsLe directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Rodrigo Rato, a indiqué le 3 août qu’il allait proposer un système de quotes-parts ad hoc pour que le poids des pays membres au sein de l’institution soit proportionné à la puissance de leurs économies. Rato doit présenter lors de l’AG annuelle du FMI en septembre à Singapour des propositions de réforme du calcul des quotes-parts des Etats membres, qui détermineront leurs droits de vote au sein de l’exécutif. Le FMI doit dans un premier temps corriger les sous-représentations les plus flagrantes (Chine, Mexique, Corée du Sud, Turquie, etc.), puis proposer une remise à plat plus large des quotes-parts et de son fonctionnement. «Il est important que les économies les plus dynamiques soient représentées en fonction de leur poids réel dans le monde, pour donner à l’institution davantage de crédibilité», selon Rato. Le directeur a souhaité que le FMI adopte à Singapour un programme de réformes s’étendant sur deux ans. Les membres du FMI doivent aussi «se mettre d’accord pour mettre en oeuvre au cours des deux années suivantes des changements plus fondamentaux». «Cela comprendrait un nouveau tour d’augmentation ad hoc des quotas pour les membres sous-représentés, après avoir revu la formule qui est employée pour calculer ces quotas». La quote-part de la Chine est actuellement à peine supérieure (3%) à celle des Pays-Bas, celle de l’Inde même inférieure. De même les Européens occupent sept des 24 sièges du Conseil d’administration du FMI.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc