×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Le film d’animation fait son festival

Par L'Economiste | Edition N°:3506 Le 12/04/2011 | Partager
Riche programme du 15 au 20 avril, à Meknès
L’école russe à l’honneur

Le Ficam de Meknès innove pour cette 11e édition: des projections de films sont prévues selon les différents publics: enfants, familles et professionnels

Après dix ans d’existence animée, le festival international de cinéma d’animation de Meknès (Ficam) franchit aujourd’hui un nouveau cap. En effet, l’Institut français de Meknès et les Conserves de Meknès-Aïcha développent le partenariat qui les lie depuis 2004 et deviennent coorganisateurs à part entière de cet évènement. La 11e édition aura lieu du 15 au 20 avril 2011 et sera dédiée à l’école russe. Selon les organisateurs, de grands noms de l’animation russe ont confirmé leur présence. Entre autres, Alexandre Petrov (Oscar 1999 pour Le vieil homme et la mer), référence internationale du cinéma d’animation qui donnera une leçon de cinéma autour de la peinture animée, Konstantin Bronzit et Alexey Alexeev, deux autres illustres noms de cette prestigieuse école russe.
L’atelier Scénarimage (Story-board) à destination d’étudiants issus d’écoles d’art marocaines sera encadré par Youri Tcherenkov, artiste russe qui collabore au studio Folimage en France.
Un hommage spécial sera également rendu à l’artiste plasticien Abdelkrim Ouazzani, directeur de l’Institut national des beaux arts de Tétouan, partenaire pédagogique du festival.
Au programme, des avant-premières de longs métrages internationaux inédits au Maroc, comme «Allez raconte!», le film d’ouverture du festival, et «7 frères», qui sera projeté à Meknès en même temps que sa sortie en France. Mais aussi, la 3e compétition internationale du court métrage d’animation avec une sélection internationale de 36 films, dont la participation d’un court métrage d’animation marocain. Le grand prix Aïcha de l’animation (50.000 dirhams) marquera également l’événement. Un cycle de débats, de rencontres, de master-class, d’expositions et un volet de formation accompagneront le festival.
Au menu aussi une programmation selon les publics: «Trop classe le ciné», destiné aux enfants de 4 à 6 ans, «Ciné médina» pour les familles, «Ecran large» en soirée et en week-end pour le grand public et «Cartes blanches» désormais pour les professionnels.

Intissar BENCHEKROUN

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc