×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Le festival Casandalouse s’ouvre à d’autres villes

Par L'Economiste | Edition N°:2408 Le 24/11/2006 | Partager

. Des spectacles à Casablanca, Rabat et Tanger. La Palestine comme invité d’honneurLa troisième rencontre Casandalouse, organisée par l’Association des amateurs de la musique andalouse du Maroc, part à la conquête d’un nouveau public. En plus de la programmation offerte aux Casablancais, les habitants de Tanger et de Rabat auront droit, eux aussi, à des soirées spéciales. Rabat sera même très choyée, le théâtre Mohammed V sera l’hôte d’une présentation unique, celle de l’Orchestre national de la musique andalouse du Maroc, composé des plus grands maîtres musiciens du pays.Du 30 novembre au 2 décembre, l’Office des changes sera donc le théâtre d’une manifestation artistique et culturelle exceptionnelle. En plus des orchestres d’Algérie, de Fès, de Tanger et de Tétouan, les amateurs de la musique andalouse pourront admirer les danseurs venus de Palestine, d’Espagne et de Tunisie. Parmi eux, la troupe espagnole Semblanza Flamenca et la très renommée danseuse Ursula López viendront se produire. Mme López a intégré le ballet national d’Espagne en 2004 et figure parmi les plus grandes danseuses du pays.La Palestine sera, par ailleurs, l’invité d’honneur de l’évènement, et présentera la Troupe de Khaled Jubran.Le reste de la programmation est tout aussi alléchant: troupe de femmes tunisiennes Al azefat, orchestre Koufi Nouri d’Algérie, et le one woman show de Rawda Sliman, de Palestine.Le prix d’entrée pour les soirées spéciales à l’Office des changes de Casablanca sera de 150 DH par personne, mais les mordus pourront se procurer un laisser-passer valide pour les trois soirées au prix forfaitaire de 400 DH. Les spectateurs auront droit à trois concerts pour chacune de ces soirées. Afin d’atteindre le plus large public possible, Casandalouse proposera aussi des soirées musicales aux théâtres de Mohammédia, Moulay Rachid et Mohammed VI. En tout, la présente édition du festival devrait attirer plus de 10.000 spectateurs.Une rencontre scientifique, animée par plusieurs spécialistes et musicologues, aura lieu la matinée du samedi 2 décembre. Les participants seront invités à discuter sous le thème du «Rôle et des apports des instruments dans la musique andalouse».Créée en 1958, l’Association des amateurs de la musique andalouse du Maroc veille à la sauvegarde et à la diffusion de cet art. L’organisation regroupe plus de 800 membres actifs. Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc