×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Le concours Aiguebelle se bonifie

Par L'Economiste | Edition N°:3513 Le 21/04/2011 | Partager
Pièces artistiques et entremets raffinés à réaliser
La finale, le 10 mai

LA 6e édition du concours Aiguebelle de chocolaterie est lancée. Elle se tiendra jusqu’au 10 mai. Le concours est né au départ de la volonté de professionnaliser les filières Pâtisserie et Boulangerie des établissements de formation. Depuis, il se perfectionne d’année en année. En effet, pour la première édition, les étudiants devaient concourir pour la réalisation d’une mousse au chocolat. Aujourd’hui, ils s’attellent à réaliser des pièces artistiques et des entremets raffinés. Le nombre de participants augmente également. Il est passé de 60 lors de la 1re édition en 2006 à 180 en 2011.
Pour marquer le pas sur les éditions précédentes et capitaliser sur les acquis, cette année, le concours a été placé sous le thème «des origines du chocolat». La cabosse, fruit du cacaoyer, sera le fil conducteur du concours, des présélections jusqu’à la finale. Les participants devront se démarquer par leur créativité autour de ce thème.
Ces derniers sont ainsi notés par un jury constitué de 5 professionnels, à travers une grille de critères portant sur leur méthodologie de travail ainsi que sur les pièces réalisées: hygiène, respect du timing, organisation, dextérité, goût, coupe, originalité, présentation, créativité.
Depuis le 1er avril, une campagne d’information est réalisée dans l’ensemble des filières Pâtisserie et Boulangerie des écoles privées et des établissements de formation professionnelle à travers les villes suivantes : Casablanca, Fès, Tanger, Marrakech et Agadir. Les meilleurs étudiants sont sélectionnés par leurs formateurs qui les inscrivent au concours pour la première étape. Les participants devront réaliser une pièce artistique d’une taille maximale de 40 cm de hauteur et 30 cm de largeur en 2h30, le thème étant libre. La finale aura lieu le 10 mai où les 10 candidats retenus devront réaliser une pièce artistique de taille libre et un entremet mousse au chocolat noir avec un décor de glaçage noir. Le premier prix est sous forme d’un chèque de 5.000 DH, les 2e et 3e prix en un chèque respectivement de 3.000 et 2.000 DH. Les 3 prix sont aussi dotés de mallette de matériel, d’un trophée, médaille, attestation et d’une formation aux techniques de préparation et de montage de chocolat.
Un prix récompensera l’école de l’étudiant ayant remporté le grand prix Aiguebelle 2011. Un prix grand public récompensera le meilleur candidat parmi les 10 finalistes, suite à un vote en ligne.

J. K.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc