×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le Bottin mondain se met au Net

Par L'Economiste | Edition N°:463 Le 15/03/1999 | Partager

Le Bottin mondain fait peau neuve. Souvent taxée d'archaïsme, voire de ringardise par ses détracteurs, la bible du savoir-vivre à la française suit le courant et s'installe sur Internet. Cet annuaire chic et bientôt centenaire, se met à la page en ouvrant à la mi-mars un site sur le Web (http:www.bottin.mondain.com) après avoir déjà innové cette année en publiant les adresses e-mail de 43.500 familles «privilégiées» répertoriées, qui en possèdent. Le guide du bon goût français devient ainsi accessible à un public plus étendu (et surtout international) que le pavé de trois kilos diffusé à 18.000 exemplaires, prêt à livrer au monde cette autre «exception française». Car le Bottin mondain, spécialité bien française, qui paraît tous les ans depuis 1903, n'est pas le Who's Who, roturier et guide de la méritocratie né bien plus tard en 1953 (modèle anglo-saxon, publié tous les deux ans)."Point n'est besoin de réussite professionnelle ou politique pour figurer dans le Bottin», explique Mme Blanche De Kersaint, directrice de la rédaction. C'est un annuaire d'un certain art de vivre, tant matériel que moral, où la famille demeure un point d'ancrage, ajoute-t-elle.
Ainsi, le président de la République, M. Jacques Chirac, dont les états de services s'étalent sur une demi-colonne dans le Who's Who, ne bénéficie que d'une brève mention au Bottin mondain, et encore en tant qu'époux de «Mme, née Bernadette Chodron de Courcelle». Son Premier ministre, M. Lionel Jospin, en est purement et simplement absent, comme d'ailleurs l'avionneur Serge Dassault ou l'empereur de pneumatique, François Michelin, deux des plus célèbres capitaines d'industrie dans l'Hexagone.

Vade-mecum


«Le Bottin veut accueillir davantage les personnes que les noms et plus que les titres, les valeurs», précise Mme De Kersaint, navrée que ce terme soit aujourd'hui galvaudé. D'ailleurs, l'aristocratie représente moins de la moitié des effectifs.
Excellent carnet d'adresses ou monument de désuétude? Rien de tel que le Bottin mondain pour éviter des faux pas en société et apprendre comment s'adresser à un empereur ou à un roi, à un grand duc ou encore pour savoir ou trouver un fabricant d'éventails. Mais la partie guide pratique, outre sa vocation de vade-mecum des grandes occasions, s'intéresse aussi aux institutions et cultes, à la gestion du patrimoine, à la vie culturelle, au monde des arts, aux mariages et réceptions, etc...
Le Bottin, instrument indispensable de la «haute» pour s'assurer que leur progéniture côtoie le même monde lors des rallyes(1), est devenu une source aussi précieuse d'informations pour les cambrioleurs futés qui s'en servent, comme du Who's Who, pour écumer les beaux quartiers.

(1) Soirées dansantes chics.)


Pas n'importe qui...


Ne pénètre pas au Bottin qui veut. Si l'inscription n'est pas payante, on n'y entre que sur recommandation ou par filiation. 1.048 nouveaux noms y figurent cette année et la liste d'attente est considérable.
Toutefois, le Bottin fonctionne comme une société à part basée sur le prestige de la naissance, une même éducation, de bonnes manières et le sens de la famille. Les questions d'argent restent toujours discrètement à l'arrière-plan.

Radia LAHLOU (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc