×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Le billet de M’Jid
50 ans

Par L'Economiste | Edition N°:2209 Le 08/02/2006 | Partager

Dans l’ambiance quelque peu tourmentée, dominée par les interrogations aussi nombreuses que diverses, le rapport sur les 50 ans d’indépendance apporte comme une éclaircie, une lueur d’espoir. Voilà qui nous rassérène et nous tire de notre indécrottable léthargie. Un rapport de plusieurs centaines de pages, une équipe pluridisciplinaire, des nuits blanches à vous faire dormir debout des mois de bachotage entre réunions et combats de coqs, ni flonflons et lénifiants, mais juste la quête d’un dialogue contradictoire et démocratique avec, à l’horizon, un projet de société qui tienne la route, attire la jeunesse. Une jeunesse vivante, enthousiasmée, turbulente, farouchement jalouse aussi de sa citoyenneté mais confrontée à l’épreuve du temps et d’une mondialisation rampante qui lui fait scintiller les mirages du progrès…Maintenant, un rapport si bien concocté peut-il sortir le pays de l’ornière? Devrait-il constituer un programme ou simplement se limiter à des effets de marche? Il secoue le cocotier de l’autosatisfaction certes, mais dévoile aussi un pan entier de nos faiblesses structurelles: le narcissisme des leaders, l’incivisme de tous les jours, les petits potentats affublés de titres de «zaïms», de révisionnistes de l’histoire prompts à s’arc-bouter sur un nationalisme démagogique, d’intégristes en tous genres, bref un cocktail de sous culture et d’ambitions cacophoniques, contrites et compulsives à la fois. Quand on regarde un pays comme la Malaisie et son petit miracle, on se prend à rêver, à imaginer qu’il y a encore quelques années, on la casait dans le rayon des arrière-cours du Japon, tout bon à véhiculer ce fameux «péril jaune»! Aujourd’hui, son horizon se projette comme un arc-en-ciel qui nous fait pâlir d’envie.Les problèmes du Maroc doivent constituer notre occupation essentielle, faute de quoi ils deviendront notre préoccupation quotidienne. Et bonjour les dégâts! Disons-le une fois pour toutes, la vraie démocratie n’est pas le mol unanimisme, mais la majorité issue du débat. Le sécuritaire zélé, déployé à tout vent, aboutit, au mieux, à une sombre dictature, au pire, à une anarchie incontrôlable.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc