×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    L'analyste financier guide des boursicoteurs

    Par L'Economiste | Edition N°:580 Le 25/08/1999 | Partager

    · Un maillon indispensable de l'information économique et financière

    · Rémunération jugée confortable


    Il est en amont de toute la chaîne des intervenants au niveau du marché boursier. Il est chargé d'établir des prévisions sur les sociétés cotées et formuler des recommandations sur les titres. Il, c'est l'analyste financier, maillon indispensable de l'information économique et financière sur les sociétés cotées.
    Intermédiaire obligé entre les entreprises cotées et leurs actionnaires, c'est lui qui guide les épargnants dans leurs choix, notamment dans les périodes critiques.
    Ses travaux s'adressent aussi bien aux professionnels de la finance qu'au public. D'ailleurs, plusieurs études établies par les analystes sont publiées au cours de l'année. "L'image de marque de la société de bourse dépend en grande partie de la fiabilité de ses études", explique un analyste financier. Reste que les orages qu'a connus la place de Casablanca n'ont pas toujours été pressentis par ces analystes qui les découvraient en même temps que les autres intervenants du marché.

    Critères


    Souvent regroupés dans des bureaux d'études au sein des sociétés de bourse, les analystes produisent des diagnostics sur des sociétés cotées ou des groupes de sociétés qui opèrent au sein du même secteur économique. En général, chaque analyste est spécialisé dans un ou plusieurs secteurs. "Cette spécialisation est fondamentale pour permettre à l'analyste de suivre de près le ou les secteurs dont il s'occupe", souligne un autre analyste financier.
    L'analyse financière a pour objet principal d'effectuer des évaluations de sociétés à partir d'un certain nombre de critères. En effet, l'analyste financier étudie la géographie du capital de l'entreprise, la qualité de son état-major, de ses outils de production, les marchés sur lesquels elle opère, ses concurrents, ses marges bénéficiaires, sa solvabilité, sa capacité d'investissement et ses perspectives de croissance. "L'évaluation s'effectue le plus souvent par comparaison entre entreprises cotées ou non d'un même secteur", s'accordent à dire des analystes financiers.
    Pour formuler ses recommandations, l'analyste financier se base sur la différence entre la valeur intrinsèque à laquelle il estime une société et sa valeur boursière. C'est à partir de là qu'il juge si l'action de la société est sous-évaluée, surévaluée ou à son juste prix. Ce qui lui permet de donner un conseil d'achat, de vente ou de conservation de l'action. Il indique également le caractère plus ou moins risqué du titre.


    Formation


    Le métier nécessite une formation minimale de quatre ans en analyse financière. Des notions en mathématiques ainsi qu'en statistiques sont donc requises. D'autres qualités personnelles sont aussi exigées: esprit de synthèse, impartialité et sang-froid.
    L'analyste financier doit également avoir un style de rédaction simple et concis pour établir ses analyses, sachant que ses rapports sont adressés en partie au grand public.
    Certains pays européens font même assister l'analyste financier par un lauréat en littérature pour s'occuper de la rédaction.
    Par ailleurs, il faut noter que les analystes financiers bénéficient d'une rémunération "confortable". Mais celle-ci dépend surtout de la taille de l'entreprise et du poids de l'analyste dans cette dernière. "Là où le bât blesse, c'est que, contrairement au broker ou au trader, déplorent des analystes financiers, notre travail n'est pas quantifiable".

    Rafik IKRAM

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc