×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    La Tunisie drague des touristes marocains

    Par L'Economiste | Edition N°:2925 Le 22/12/2008 | Partager

    . Grosse opération de promotion réalisée vendredi dernier à Casablanca. La destination reçoit un million d’Algériens et 1,5 million de LibyensILS sont malins ces Tunisiens. Alors que la demande se tasse, 3,4% de croissance des arrivées (touristes étrangers, les statistiques n’intègrent pas les Tunisiens résidant à l’étranger à l’inverse de données marocaines) à fin octobre 2008, il ne faut négliger aucune clientèle. Les recettes du tourisme ont atteint pour la même période 2,9 milliards de dinars (18 milliards de dirhams), en hausse de 6%.Les entrées ont enregistré une évolution de 3,4% au cours des dix premiers mois de 2008 pour s’établir à 6.288.000 touristes. Les nuitées, indicateur qui renseigne sur la véritable santé économique des entreprises hôtelières, sont en hausse de 2%, à 35,1 millions.Le ciel étant assombri sur les deux plus importants marchés émetteurs de la destination, Allemagne et France, il faut donc se retrousser les manches et aller chercher les clients partout où ils sont. C’est un peu le sens qu’il faut donner aux «Journées touristiques tunisiennes» organisées à Casablanca vendredi 19 décembre et dont l’apothéose fut la soirée de gala dans un palace de la métropole économique du Royaume. La soirée était agrémentée par un défilé de mode de Jaja Couture, une maison de mode tenue par une jeune styliste tunisienne. Signe de l’importance accordée à l’événement, tous les acteurs du tourisme tunisien avaient fait le déplacement de Casablanca, de responsables de Tunis Air (qui fête ses 60 ans cette année) aux conseillers du ministre et la direction de l’Office du Tourisme.Du Maroc, une clientèle appartenant à la classe moyenne apprécie les stations balnéaires tunisiennes et les escapades dans les sites historiques dont regorge la Tunisie. En plus d’être «bon marché», l’absence du visa fait mouche auprès des Marocains qui choisissent la Tunisie pour leurs vacances. Après avoir séduit massivement Algériens et Libyens avec respectivement 1 et 1,5 million de clients, les opérateurs tunisiens veulent accélérer leur présence sur le marché marocain. Sur les 6,7 millions de touristes étrangers qui ont visité la Tunisie en 2007, 37% provenaient des pays du Maghreb. La Tunisie veut être le centre de gravité du tourisme dans le Maghreb. Et c’est l’une des ambitions assignées au plan stratégique sectoriel en cours de préparation.A. S.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc