×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La Sarl a le vent en poupe

Par L'Economiste | Edition N°:2843 Le 19/08/2008 | Partager

. 19.834 intentions de créations . Les services se taillent la part du lion Au cours des sept premiers mois de l’année, les créations de sociétés sont en hausse de 6% par rapport à la même période de l’année écoulée. Si l’on en croit les chiffres qu’il vient de publier, l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic) a délivré jusqu’à fin juillet 2008, 37.852 certificats négatifs, dont 34.237 relatifs aux intentions de création d’entreprise, contre 32.245 délivrés durant la même période de 2007. Ce résultat est essentiellement imputable à l’augmentation de 9% du nombre de certificats négatifs délivrés à des personnes morales. Il est passé de 26.311 à 28.793 demandes accordées. Cette hausse s’explique par la prédominance des intentions de création de sociétés à responsabilité limitée (Sarl). En effet, l’Ompic a enregistré une augmentation de 10% des délivrances de certificats négatifs au profit des Sarl, soit 27.796 intentions de création, 19.834 typiquement Sarl et 7.962 Sarl à associé unique.Pour ce qui est de la répartition des intentions de création enregistrées depuis janvier 2008, il est à noter la prédominance du secteur des services, avec une part de 52%, suivi des secteurs du commerce et du BTP, avec des parts respectives de 23 et 13%.Concernant les créations d’entreprises, les données, détenues encore par les tribunaux de commerce, ne concernent que le premier semestre 2008. Elles font ressortir que les créations effectives de sociétés sont passées de 12.991 à 13.364, soit une évolution de 3% par rapport à la même période de 2007.La Sarl occupe toujours le haut du pavé et représente 65% du total des immatriculations (8.653 sociétés), suivie de la Sarl à associé unique avec une part de 33% (4.357 sociétés) et la SA, avec 1%, soit 137 sociétés. Par ailleurs, sur le plan de la répartition géographique des créations de sociétés, celles-ci sont en évolution continue dans trois régions et ce, depuis janvier 2008. Il s’agit d’Oued Eddahab, où les immatriculations ont doublé lors du premier semestre 2008 par rapport à la même période de 2007 (139 sociétés), suivie de Guelmim et de Laâyoune avec respectivement des taux de 39% (64 sociétés) et 29% (139%). Il est à noter, enfin, que les créations d’entreprises dans la région de Rabat ont connu une évolution considérable (25% en 2008) par rapport à l’année précédente (668 sociétés contre 533 en 2007).Quant aux dépôts de brevets, l’Ompic a enregistré à fin juillet une croissance de 20% de demandes par rapport à la même période de 2007, soit 621 brevets. Cette performance est essentiellement due à la hausse de 22% des dépôts nationaux et de 19% des dépôts d’origine étrangère. Cependant, malgré l’amélioration de la part des dépôts marocains (120 brevets d’invention en 2008 contre 98 en 2007), la part nationale n’a finalement progressé que de 0,5% par rapport à l’année précédente. Cette quasi-stagnation est due à la faible activité créative des entreprises marocaines (9 brevets d’invention déposés). Elle traduit la nécessité d’améliorer et de valoriser la recherche-développement et l’innovation au sein de ces dernières. C’est la raison pour laquelle les responsables de l’Ompic ont entrepris plusieurs actions afin d’instaurer une culture de brevet dans les entreprises, les universités et les établissements de recherche. Ce programme se décline en trois actions: le renforcement du système de brevets par la mise en place d’un système de recherche et d’opinion écrite, le développement technologique des entreprises assorti de l’utilisation de l’information technique contenue dans les brevets et la valorisation de la recherche scientifique et technique via l’organisation de la première édition de «La Caravane de la propriété industrielle».Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc