×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    La privatisation de Renault gênée par Volvo

    Par L'Economiste | Edition N°:113 Le 20/01/1994 | Partager

    Les liens juridiques et financiers entre Renault et Volvo doivent être dénoués pour éviter tout obstacle à la privatisation du constructeur français, estime Gérard Longuet, ministre français de l'Industrie. Une privatisation promise pour cette année. Renault détient 25% de Volvo Car, 45% de Volvo Truck (camions et bus) et 8,2% d'AB Volvo, la maison mère. De son côté, Volvo contrôle 20% de Renault SA et 45% de Renault Véhicules Industriels. Ces participations croisées peuvent se révéler gênantes, puisque chacun des deux constructeurs a un droit de regard très étendu sur les décisions de l'autre. Bien plus, Volvo, qui se retrouve de fait avec une participation dominante, pourrait interdire à l'Etat français de céder une partie de ses actions à un industriel de l'automobile. Les négociations promettent d'être délicates à conduire. En plus de la complexité des liens juridiques entre les deux groupes, les intérêts financiers sont considérables. Les accords prévoyant la fusion avortée en 1993, ne comporte aucune clause stipulant le paiement d'un dédit. Cependant, celui des deux partenaires qui déciderait de partir se retrouverait dans une position inconfortable. Pourtant, il n'est pas exclu que le constructeur suédois cède ses parts dans Renault avant sa privatisation. Une formule qui réjouirait le ministre de l'Industrie, qui avoue ne pas s'accommoder du montage financier actuel. .

    Synthèses réalisées par Hakima EL MARIKY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc