×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La plage d’El Haouzia hisse le pavillon bleu

Par L'Economiste | Edition N°:2324 Le 21/07/2006 | Partager

. Six ans d’efforts récompensés . Fondation Mohammed VI, Groupe Banques Populaires et la commune partenaires dans l’actionLa plage El Haouzia, de la commune rurale d’El Haouzia, fait son entrée dans la cour des grands. Elle vient en effet de décrocher le label «pavillon bleu», qui consacre le site aux standards internationaux. Une cérémonie officielle, où étaient présents le wali de Doukkala Abda, Larbi Sebbari, le gouverneur d’El Jadida, Mohamed Yazid Zellou, et le président du groupe Banque Populaire, a eu lieu mardi dernier sur la plage El Haouzia. Et désormais, le drapeau azur flotte au-dessus de la plage. Une consécration internationale décernée par la FIPE (la Fédération internationale pour la protection de l’environnement) et qui certifie la qualité de la plage sur un tronçon de près d’un kilomètre. Pour les partenaires –la Fondation Mohammed VI pour l’environnement, la commune, la Fondation Banque Populaire pour l’éducation et la culture (FBP-EC)- , c’est une mission accomplie après six années de travail et qui a coûté un peu plus de 6 millions de DH. «Cette distinction ne saurait être possible sans l’apport de tout un chacun de nos partenaires. C’est un acquis pour les estivants, mais aussi, c’est une façon de donner un coup de pouce pour le tourisme dans la région», indique Noureddine Omary, PDG du Groupe Banques Populaires. . Aménagement des espacesDurant tout cette période de préparation, les efforts de la Fondation Banque Populaire pour l’éducation et la culture ont été récompensés par la Fondation Mohammed V pour l’environnement. Ainsi, trois trophées ont été décernés à la plage: le trophée de l’effort en 2001, celui du meilleur partenariat en 2002, récompense de l’animation en 2003, enfin le trophée de l’engagement en 2005 et bien sûr en 2006 le couronnement par la distinction internationale du label bleu. L’apport de la Fondation est déterminant. Il consiste à se mettre aux critères qui sont ceux de la Fédération internationale pour la protection de l’environnement. La FBP a ainsi mis en place un dispositif de nettoiement des plages. Une opération qui permet la réalisation du grand ménage quotidien qui est dévolu à une société spécialisée. Propreté oblige, une équipe de jeunes relevant de la société de nettoyage assure la maintenance manuelle en cours de journée. Ils sillonnent la plage à la recherche des déchets jetés ici et là.Le tout pour plus de confort des estivants qui peuvent atteindre, les week-ends, un peu plus de 16.000 personnes, entre visiteurs et résidents de la région de Azemmour. Toujours pour garantir une bonne hygiène, une coordination se fait avec la commune d’El Haouzia afin de mener à bien la collecte quotidienne. La Fondation a également effectué des travaux d’aménagement des espaces. Objectif: répondre aux impératifs de sécurité, d’hygiène, de santé et d’embellissement qui sont les autres conditions à remplir pour avoir le label bleu. Il y a lieu de mentionner l’aménagement des accès vers la plage. Trois voies ont été réalisées sous formes d’escaliers avec rampe pour les handicapés. Pour les besoins de stationnement, un parking d’une superficie de 1.500 mètres carrés a été construit. Façon de résoudre la problématique du stationnement, du moins pour le moment; à charge pour la commune de trouver de nouveaux espaces pour le stationnement. L’animation est aussi de la partie. Un espace aménagé de 3.000 m2 lui est dédié. Autant de lieux pour que le jeunes puissent s’adonner à leurs sports favoris: volley-ball, mini-foot, marathon sur sable (10 kilomètres), surf et bateaux à voile. Des activités ludiques sont aussi dans le programme comme par exemple des tournois de cartes, de cerf-volant, etc. D’autres équipements ont été fournis pour les loisirs des vacanciers. Il s’agit de bateaux à voile, filets et barre pour mini-foot et beach-volley. La plage est aussi équipée d’un système de sonorisation et d’éclairage, radio plage, mégaphones, microbaladeurs et plusieurs autres installations. Porter secours aux estivants en cas de problème est aussi une priorité. Un poste des premiers soins ainsi qu’un local pour la protection civile ont été construits dans ce sens. Sans pour autant oublier d’autres aménagement : mirador, esplanade, fontaines, passerelles et douches. Tout cela est beau et bien fait. Encore faut-il que les estivants sachent profiter de cette infrastructure mise à leur disposition et de la préserver en bon état. Une question qui va bénéficier d’une campagne de sensibilisation aux valeurs civiques. Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc