×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La pénurie d’eau tue un million et demi d’enfants par an

Par L'Economiste | Edition N°:2372 Le 29/09/2006 | Partager

. 2,6 milliards de personnes sont dépourvues de tout assainissement de basePLUS d’un million et demi d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année par manque d’eau potable, soit 4.200 enfants par jour, a déploré jeudi 28 septembre l’Unicef. Au total, plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, tandis que 2,6 milliards sont dépourvues de tout assainissement de base, a souligné le Fonds des Nations unies pour l’enfance dans un rapport intitulé «Progrès pour les enfants». La directrice générale de l’organisation, Ann Veneman, a appelé à redoubler d’efforts pour réaliser d’ici 2015 l’objectif fixé par l’ONU : réduire de moitié la population n’ayant pas accès à l’eau potable. Des progrès ont été réalisés, selon l’Unicef : entre 1990 et 2004, la couverture en eau potable est passée de 78 à 83% de la population mondiale. Mais en Afrique de l’ouest et Afrique centrale, le chiffre tombe à 55% (contre 49% en 1990). Dans le monde, plus de 125 millions d’enfants de moins de cinq ans vivent dans des foyers qui n’ont pas accès à une source améliorée d’eau potable. Plus de 280 millions vivent dans des familles sans assainissement correct. L’Unicef estime que l’ingestion d’eau insalubre, le manque d’eau pour l’hygiène et d’accès à l’assainissement sont à l’origine de 88% des décès provoqués par des maladies diarrhéiques, soit 1,5 million sur les 1,9 million d’enfants qui succombent chaque année à la diarrhée. Ce chiffre représente à lui seul 18% du nombre de décès d’enfants de moins de cinq ans. Le manque d’eau potable est aussi à l’origine de la transmission de maladies infectieuses comme la pneumonie, à l’origine du décès de deux millions d’enfants chaque année. Selon le rapport, 75 pays en développement atteindront en 2015 l’objectif de réduction de moitié de la population n’ayant pas accès à l’eau potable, cinq sont en progrès, mais insuffisants, et 23 pays ne sont pas sur la bonne voie.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc