×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

La monarchie espagnole «moins chère» que la France

Par L'Economiste | Edition N°:2416 Le 06/12/2006 | Partager

. 8 millions d’euros pour le Roi et 31 millions d’euros pour le PrésidentLa monarchie espagnole revient nettement moins chère aux contribuables que la présidence de la République française ou la Couronne britannique, assure mardi le quotidien économique espagnol El Economista, à la veille de l’anniversaire de la Constitution espagnole. Le journal espagnol, qui tente dans une étude comparative de percer «l’opacité» des budgets alloués aux grands d’Europe explique que le coût officiel de la Couronne espagnole est de 8,28 millions d’euros, soit le montant inscrit au budget 2007 de l’Etat espagnol pour subvenir à «l’entretien de la famille et de la maison» royales. Cette somme est à comparer aux 56,30 millions d’euros alloués chaque année à la couronne britannique et aux 23,4 millions de la Principauté de Monaco. Elle n’inclut pas toutefois l’entretien et la restauration des édifices royaux, l’entretien du yacht du roi Juan Carlos, celui de son parc automobile, ni les 5,8 millions d’euros versés par le ministère des Administrations publiques pour payer les 130 fonctionnaires à son service. Dans la pratique, le coût annuel de la monarchie espagnole s’élèverait à 25 millions d’euros. El Economista affirme que cela n’est pas beaucoup comparé au budget de 31,8 millions d’euros officiellement alloué au chef d’Etat élu des Français.Toutefois, «les comparaisons ne sont pas exactes et il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte», selon le même journal.En effet, le souverain espagnol et le président de la République française, tous deux chefs de l’Etat, ne partagent pas les mêmes attributions: le premier est pour l’essentiel cantonné à des activités protocolaires; le second mène une intense activité politique nationale et internationale, exercée en Espagne par le chef du gouvernement.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc