×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

La haute couture marocaine s’organise

Par L'Economiste | Edition N°:2302 Le 21/06/2006 | Partager

. Les stylistes créent leur fédération présidée par Najia Abbadi. Caftan sera-t-il concurrencé? LE divorce est-il consommé entre les stylistes vedettes du défilé Caftan et les organisateurs du même évènement? En tout cas, tout laisse croire que les anicroches du dernier défilé à propos de l’attribution de prix très vivement controversée aient servi de catalyseur à l’émergence de la Fédération de la couture traditionnelle marocaine (FCTM) «dont les statuts existent depuis juillet 2005», indique sa présidente Najia Abbadi rappelant ainsi l’antériorité de la création. Celle-ci a d’ailleurs tenu à rester discrète concernant les bisbilles du dernier caftan, n’ayant pas compté cette année parmi les stylistes sélectionnés. Même son de cloche auprès de Samia Berrada, secrétaire générale de la FCTM, qui insiste sur le fait que la Fédération n’a pas été créée pour nourrir des rancoeurs mais bel et bien pour les missions qu’elle s’est assignées. A savoir la promotion de la richesse traditionnelle marocaine et le développement de la profession. Sauf que parmi ses objectifs, la Fédération compte aussi organiser des défilés, et que la plupart des membres ne veulent plus entendre parler de Caftan. Rien d’insurmontable. La vocation des organisateurs de Caftan et celle de la Fédération n’est-elle pas de découvrir de nouveaux talents? Dommage, en revanche, que des broutilles conduisent à des dissensions surtout dans ce métier où le noble le dispute au beau. Quoiqu’il en soit, c’est en grandes pompes que la toute jeune Fédération a été lancée le 19 juin à Casablanca. Une invitée spéciale ce soir là, connue pour son amour de l’habit traditionnel marocain, Mélita Toscan du Plantier présidente du festival du film de Marrakech qui a été officiellement nommée membre d’honneur et ambassadrice de charme de la FCTM. Un parterre choisi aussi dans lequel l’on pouvait reconnaître, outre les stylistes, l’actrice française Hélène de Fougerolles, l’actrice marocaine Naïma Iliass ou encore la présentatrice TV Fatima Nouali … Des noms connus de la haute couture marocaine sont à l’origine de cette fédération. Fadilah Berrada est nommée doyenne de la fédération, Zahra Yaagoubi et Lahoucine Aït El Mahdi responsables relations publiques. Des présidents de chambres ont été nommés et des délégués régionaux désignés pour représenter la fédération à l’échelle nationale. La FCTM a également reçu l’assurance du soutien du ministère de Tourisme et de l’Artisanat, qui s’est dit ravi de l’initiative. S’il est vrai que la majorité des stylistes ont acquis leur notoriété grâce à Caftan, la plupart a cependant compris qu’il était temps de se lancer de ses propres ailes. Le désaccord avec les organisateurs de Caftan leur a permis de prendre leur envol. Un bref rappel de cette malheureuse histoire qui devrait servir de leçon: l’affaire a éclaté entre les stylistes et les organisateurs juste après la dernière édition de Caftan. A l’origine de ce différend, un trophée accordé à deux stylistes participants à Caftan 2006. Surtout qu’avertis la veille, ils avaient tous refusé en bloc l’attribution d’un prix arguant qu’il s’agissait d’un défilé et non d’un concours. S’en sont suivis altercations et échanges d’accusations par presse interposée, dont finalement personne ne sort grandi. Aujourd’hui, les stylistes veulent faire entendre leur voix à travers cette nouvelle fédération. La FCTM entend également créer des ateliers d’apprentissage dans les zones rurales pour «dynamiser le patrimoine artisanal». Promouvoir des marques propres et accompagner les jeunes talents fait aussi partie des prérogatives de la FCTM. Autre mission et non des moindres: établir à chaque saison un calendrier de collections printemps été, automne et hiver pour la haute couture traditionnelle et le prêt-à-porter féminin, masculin. Rendez-vous donc en 2007 pour une tournée de défilés marocains dans des villes européennes à l’initiative de la jeune fédération de stylistes.R. L. & A. E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc