×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

La Francophonie se penche sur l’habitat social

Par L'Economiste | Edition N°:1902 Le 24/11/2004 | Partager

. Les professionnels se réunissent pendant quatre jours à Casablanca . Une manifestation organisée conjointement par la CDG et le Réseau Habitat et Francophonie “La société saine est celle qui produit des groupes d’habitation disposant de tous les équipements vitaux favorisant l’évolution de l’être humain dans le confort, la stabilité et le progrès”. Cette pensée d’Ibn Khaldoun, savant tunisien, qui date du XVIe siècle est plus que d’actualité. Et c’est sur cette note que les travaux de la Conférence internationale du Réseau Habitat et Francophonie autour du thème habitat social et intégration urbaine ont débuté lundi 22 novembre. Organisée conjointement par la CDG et le Réseau Habitat et Francophonie (RHF), cette manifestation durera quatre jours.Les chiffres annoncés lors de l’ouverture de cette conférence sont alarmants. Plus d’un milliard d’hommes et de femmes sur la planète sont encore sans abri ou mal logés. “Le droit au logement, malgré son inscription dans de nombreuses déclarations, lois ou textes divers, n’est pas encore devenu une réalité palpable pour beaucoup de populations”, a souligné Joseph-Georges Sassine, président du RHF. Le cas marocain a été largement exposé. Et la situation est tout aussi inquiétante. Ainsi, plus de 4,5 millions de Marocains résident dans un habitat insalubre. Un phénomène qui croît avec une moyenne de 40.000 unités par an, est-il indiqué du côté du ministère de l’Habitat. Les résultats du recensement attendus dans les semaines à venir devraient livrer des données encore plus alarmantes. Toujours est-il que l’Etat ne baisse pas les bras. Il est résolument déterminé à réaliser le programme “villes sans bidonvilles” dans les délais. Le chiffre de 100.000 habitats par an est à cet effet, pour le ministère de tutelle, non plus un challenge à relever, mais un engagement. Jusque-là, les pouvoirs publics réalisent près de 60.000 unités par an. Or, compte tenu de la pyramide des âges au Maroc, les besoins en logement social sont estimés entre 120.000 et 130.000 logements par an. C’est dire qu’il existe un écart, du simple au double, entre l’offre et la demande. Autre constat du ministère de tutelle, il y a une inadéquation entre l’offre et la demande en termes d’habitat. Ce qui se caractérise par le monopole de l’habitat insalubre au grand dam du logement économique. D’un autre point de vue, les pouvoirs publics sont appelés à trouver des formules attrayantes pour les ménages qui ne sont pas bancarisés et qui ne disposent pas d’un potentiel d’épargne. Le cas échéant, la solution proposée par Ahmed Taoufiq Hejira, ministre délégué chargé du Logement et de l’Urbanisme, aux ménages qui ont un revenu moins que le Smig, serait un logement à 500 DH par mois sur 20 ans (www.leconomiste.com). Un type de logement décent d’environ 60 mètres carrés et qui répond aux normes internationales de sécurité et de qualité. D’après les évaluations avancées, le coût global de ce projet, qui sera réalisé sur une superficie de 180.000 hectares, est estimé à 75 milliards de DH, dont 25 milliards seront assurés par l’Etat. Des visites de sites Al Kora à Rabat et Annassi et Addoha à Casablanca ont été organisées lors de la journée d’hier.


Carte de visite

RHF a été créé à Paris en 1987, avec le parrainage des ministères français de l’Equipement, du Logement, de la Coopération et des Affaires étrangères, et réunit des organismes professionnels du secteur de l’aménagement urbain et de l’habitat social des pays francophones.Les objectifs de ce réseau sont nombreux: la défense des principes et l’application du droit au logement à l’échelle mondiale, afin de permettre l’accès à un logement convenable et à prix abordable aux personnes et familles à revenu modeste. Mais aussi une participation active à l’épanouissement de la francophonie dans le monde. Fédoua TOUNASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc