×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

La désertification gagne de plus en plus de terrain

Par L'Economiste | Edition N°:1787 Le 10/06/2004 | Partager

. 31.000 ha ont été touchés par la déforestation . Une journée de sensibilisation est prévue le 17 juin Le Maroc est sérieusement menacé par la désertification. Ce constat a été révélé hier à Rabat par le ministère de l’Agriculture lors d’un point de presse. Selon Hassan Benabderazik, secrétaire général du ministère de l’Agriculture, si le problème prend de plus en plus de l’ampleur, “le maintien de l’équilibre environnemental est notre affaire à tous”.Si les paroles du responsable se veulent lénifiantes, les chiffres sont plutôt crus, voire alarmants. Sur le terrain, le diagnostic du domaine forestier montre un état de dégradation inquiétant. Le niveau de déforestation atteint annuellement 31.000 ha. Et même les terres de pâturage ne sont pas à l’abri. Près de 3 millions ha de terrains de parcours sont fortement dégradés, notamment dans les zones de l’Oriental. Les terres irriguées menacées par la salinité s’élèvent à 500.000 ha. Plusieurs causes se sont associées pour amplifier la situation : incendies de forêts, défrichements et récolte excessive du bois de feu. De plus, la désertification est un autre élément de la perte de la fertilité des sols, ajoute-t-on. Toutefois, sur les données avancées, aucun chiffre n’est révélé sur le coût des pertes engendrées par ce problème écologique. Les responsables du département de l’Agriculture sont préoccupés par la vitesse avec laquelle les ressources se dégradent. “Si nous n’arrêtons pas la dégradation des ressources, d’ici 2050, la situation sera terrible”, indique Benabderazik.Des mesures ont été entreprises sur le plan législatif pour faire face au problème. Ainsi, le Maroc est signataire de la convention de Nations unies de lutte contre la désertification surtout au niveau des pays d’Afrique. Cette convention, ratifiée en 1994, oblige les pays à mettre en place un plan pour faire front au fléau. La convention incite les signataires à installer un programme d’action national de lutte contre la désertification (PAN). Il s’agit d’un plan qui vise non seulement l’arrêt de la dégradation des ressources naturelles mais aussi la lutte contre la pauvreté. Le plan est basé sur la mise en place de projets pour la population concernée en l’assistant à dénicher de nouvelles ressources sans pour autant porter préjudice à l’environnement. L’objectif du plan est d’augmenter également la diversité du secteur primaire pour garantir la sécurité alimentaire des futures générations. Ces projets existent déjà dans différentes régions comme le Rif, l’Oriental, le Moyen Atlas. Ils sont montés avec l’appui d’agences internationales comme l’USAID et des ONG locales. C’est dans ce même esprit que la journée mondiale de la désertification sera célébrée le 17 juin. La journée sera l’occasion de mettre le point sur l’état d’avancement des projets lancés. C’est aussi une rencontre des ONG, de la population intéressée et des responsables des départements en charge du dossier.


Péril

Selon un rapport du département des Nations unies, chargé de la convention sur la lutte contre la désertification, plus de 250 millions de personnes sont directement concernées par ce fléau. Ce dernier touche un tiers de la superficie des terres émergées du globe, soit l’équivalent de 4 milliards d’hectares. Le problème met en péril les moyens de subsistance d’environ 1,2 milliard de personnes dans près de 110 pays, généralement les plus pauvres du monde.A. B. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc