×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

La contrefaçon coûte cher à l’horlogerie suisse

Par L'Economiste | Edition N°:1794 Le 21/06/2004 | Partager

. De fausses copies sont fabriquées en Chine, Turquie, Italie et EspagneLes contrefaçons entraînent un préjudice annuel estimé à quelque 800 millions francs suisses (533 millions d’euros) pour l’industrie horlogère suisse, selon le rapport annuel de la Fédération horlogère (FH). Ce montant représente quelque 8% des exportations de l’industrie horlogère suisse, qui se sont élevées à 10 milliards francs suisses (6,6 milliards d’euros).Les montres contrefaites sont principalement fabriquées en Chine, en Turquie, en Italie et en Espagne, poursuit le rapport. «On ne peut cependant pas exclure que de fausses montres soient aussi fabriquées en Suisse», a indiqué Jean-Daniel Pasche, de la Fédération horlogère. La FH distingue plusieurs types de contrefaçons : des copies de modèles existants, des fausses montres fabriquées à partir de vraies pièces, ou alors des montres portant la mention «swissmade», alors qu’elles sont fabriquées à l’étranger.Une fois fabriquées, les fausses montres sont distribuées dans le monde et aussi en Suisse, à partir de plaques-tournantes, comme le Benelux, l’Autriche, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.«Statistiquement, un individu est arrêté tous les cinq jours à la frontière suisse avec dans ses bagages un lot de fausses montres», constate la FH.Le service anticontrefaçon de la Fédération horlogère a analysé l’an dernier 1.187 pièces, saisies ou achetées dans 31 pays. Ces pièces copient 60 marques.Les faussaires ne se limitent plus aujourd’hui aux montres suisses les plus célèbres, mais «font feu de tout bois, épluchant les magazines spécialisés et copiant tous les modèles à succès».Pour plusieurs maisons horlogères, les produits contrefaits sont actuellement plus nombreux sur le marché que les produits originaux.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc