×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La CCG tire les dividendes de l'élargissement de son activité

Par L'Economiste | Edition N°:1703 Le 12/02/2004 | Partager

. Augmentation des garanties en raison de la multiplication des fondsBonne année 2003 pour la Caisse centrale de garantie (CCG). Selon des statistiques publiées à l'issue de son conseil d'administration tenu mardi dernier, la Caisse a agréé 318 projets pour un engagement global de 449,18 millions de DH.La Caisse a participé dans cet engagement total à hauteur de 391 millions de DH. Le reste étant apporté par le Fonds de garantie pour la mise à niveau des entreprises “FOGAM” (5,78 millions de DH) et le Fonds de garantie des prêts à la création de la jeune entreprise (52,3 millions de DH).Le nombre de projets agréés et le volume des garanties octroyées ont connu donc une augmentation par rapport aux quatre derniers exercices (1999-2002). Chose favorisée, notamment par le démarrage de l'activité du Fonds de soutien aux entreprises du textile et de l'habillement (Fortex), du Fonds de rénovation des unités hôtelières “Renovotel” et du Fonds de garantie des prêts à la création de la jeune entreprise.Les perspectives pour 2004 sont prometteuses en raison notamment du démarrage de nouveaux fonds dédiés au logement social, entre autres.Par domaines d'intervention, 51% des projets agréés en 2003 concernent les jeunes entreprises, 37% les PME-PMI et 12% des entreprises de taille plus grande. Ces projets totalisent un investissement global d'environ 1,86 milliard de DH et devraient générer 3.607 emplois directs.2003 a connu le démarrage du Fonds de garantie des prêts au logement au profit des adhérents de la Fondation Mohammed VI de promotion des oeuvres sociales de l'éducation-formation (FOGALEF). Le nombre de dossiers agréés jusqu'au 10 février 2004 s'élève à 1.009, représentant des crédits bancaires de 159,40 millions de DH.Concernant l'activité de cofinancement avec les banques, des programmes de mise à niveau, la CCG a agréé 13 dossiers dans le cadre du Fortex, soit un investissement de 50,62 millions de DH. La Caisse a également approuvé 7 dossiers dans le cadre du Rénovotel, à 124,40 millions de DH. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc