×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La BCP lance un «Spécial franchise»

Par L'Economiste | Edition N°:2408 Le 24/11/2006 | Partager

. Jusqu’à 70% du programme finançables. Un taux d’intérêt non différencié de 5,5%Chez les banques, la chasse aux niches est ouverte, et elle est féroce ! La Banque populaire a frappé fort avec sa nouvelle offre de financement «Crédit franchise». Il s’agit d’une formule destinée à financer toutes les composantes d’un programme d’investissement finançable avec un plafond de 1 million de dirhams sur les droits d’entrée et 1 million sur les droits au bail. Ces deux postes de frais sont les principaux freins au développement de la franchise). La quotité de financement est fixée à 70% du programme. Autre spécificité de cette offre, un taux d’intérêt unique de 5,5% (HT) non différencié pour tout projet accepté sur une durée de 7 ans avec une année de différé au maximum.Destinée principalement aux petites et moyennes entreprises, cette offre «cible plus que 90% de la population des futurs franchisés», déclare Jalil Sebti, directeur marketing marché des entreprises et institutionnels. «Ce produit est le fruit d’intenses consultations avec la Fédération des franchisés», poursuit-il. Une étude approfondie du secteur, en collaboration avec les représentants de cette activité, a permis à la banque de bien comprendre, d’une part, la nouvelle structuration du marché marocain de la franchise pour identifier son potentiel et ses facteurs clés, d’identifier également les avantages offerts par la franchise comme nouveau mode de succès de certaines activités entrepreneuariales. Et d’autre part, de bien connaître les aspirations et surtout les freins au développement des futurs franchisés. Deux principaux facteurs de blocage au développement de «la petite et moyenne franchise»: le financement et l’immobilier. Pour ce qui est du premier point, les futurs franchisés souffrent de droits d’entrée très élevés par rapport à leur capacité d’investissement, d’autant plus que ces droits ne sont pas pris en compte par les banques dans le cadre des programmes d’investissement finançables. . Le droit au bail et droit d’entréePar ailleurs, la cherté du foncier et des locaux commerciaux bloque toute tentative de boucler un projet de franchise, étant donné que les franchisés doivent répondre à certaines normes exigées par le franchiseur se rapportant aussi bien à leur emplacement qu’à leurs caractéristiques. Les banques rendent la tâche encore plus difficile pour ce type d’investisseurs, sachant que dans le cadre d’un financement classique, le droit au bail reste quelquefois pris en charge dans le cadre d’un financement par un crédit personnel à des conditions tarifaires élevées. Cette nouvelle offre s’inscrit dans le cadre du soutien aux créateurs d’entreprises, de l’approche banque populaire de la relation banque-entreprise véhiculée par le concept «Business Project» qui est, rappelons-le, une filière-métier dédiée à l’entreprise construite autour de quatre valeurs fondatrices: création, expansion, externalisation et internationalisation.


Pourquoi se franchiser?

- Bénéficier de la force d’un réseau- Bénéficier de la réputation d’une enseigne- Tirer profit des avantages liés aux synergies et aux économies d’échelles du groupe- Bénéficier d’un suivi, d’une assistance et d’une formation dispensées lors des différentes phases de concrétisation du plan d’investissement et au courant de l’exploitation effective de l’enseigne. - S’appuyer sur un concept- Ils travaillent déjà dans le réseau…- L’opportunité s’est présentée- Être à son compte- Augmenter les chances de succès- Bénéficier d’un savoir-faire- Bénéficier de la publicité du groupe: plans marketing, communication…- Profiter d’une centrale d’achat et d’une logistique complèteMais attention, prendre une franchise coûte cher…Saïd MABROUK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc