×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La BCE reste neutre sur le circuit monétaire

Par L'Economiste | Edition N°:1585 Le 22/08/2003 | Partager

. Les taux sont restés quasi inchangés par rapport à la semaine dernièreLa Banque centrale européenne (BCE) est restée neutre mardi sur le circuit monétaire. En effet, elle a alloué une somme inchangée de 144 milliards d'euros dans le cadre de sa nouvelle opération de refinancement, a-t-elle annoncé dans un communiqué. Cette adjudication sur 14 jours, d'un taux minimum de 2%, prenait le relais d'un appel d'offres également fixé à 144 milliards d'euros. Les taux sont restés quasi inchangés par rapport à la semaine dernière: le taux moyen pondéré est demeuré à 2,06% tandis que le taux marginal s'est apprécié d'un point de base, à 2,06%. Les banques n'espèrent plus de baisse du loyer de l'argent dans un proche avenir: la BCE a douché les espoirs d'une détente monétaire dès la rentrée, en affirmant dans son dernier rapport mensuel qu'il y avait des «raisons grandissantes» d'espérer une reprise économique en zone euro, et que le niveau des taux d'intérêt restait «approprié». 321 banques ont participé à l'opération de mardi, demandant au total 192,891 milliards d'euros à des taux allant de 2 à 2,10%. La proportion des soumissions servies au taux marginal s'est établie à 93,8818%.La Banque centrale européenne (BCE) a annulé une réunion bimensuelle de son conseil des gouverneurs, prévue jeudi à Francfort, en invoquant un ordre du jour insuffisamment chargé. C'est ce qu'a annoncé mardi l'AFP citant un porte-parole de l'institut. «Il n'y avait pas assez de points à l'ordre du jour« pour justifier le maintien de cette réunion qui devait prendre la forme d'une conférence téléphonique, a souligné un porte-parole. L'instance de décision de la BCE se retrouve en principe deux fois par mois. La première réunion, en début de mois, est consacrée au niveau des taux d'intérêt et à la conjoncture. La deuxième, en milieu de mois et qui devait avoir lieu ce jeudi, permet au conseil d'aborder d'autres sujets moins brûlants et plus techniques. Le Conseil des gouverneurs tiendra le 4 septembre sa prochaine réunion de politique monétaire, en l'absence de son président, Wim Duisenberg, en déplacement au Canada. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc