×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L’Onda mise sur la sécurité et la sûreté

Par L'Economiste | Edition N°:2321 Le 18/07/2006 | Partager

. Conseil d’administration hier. Préparation du plan stratégique 2008-2011C’EST un bilan positif que le directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA), Mohamed Benallou, a présenté lundi après-midi en Conseil d’administration. L’année écoulée, à mi-parcours dans la réalisation du plan stratégique 2004-2007, a été, selon lui, «riche». Le chiffre d’affaires atteint 288 millions de DH. Le trafic aérien qui a enregistré une croissance de 19% (9,18 millions de passagers traités) par rapport à 2004 marque une ouverture plus grande qui ne manquera pas de s’accentuer avec l’entrée en vigueur de l’accord Open sky avec l’Europe. Les touristes arrivant par voie aérienne sont plus nombreux (2,9 millions) et les Marocains résidents à l’étranger également. 30 nouvelles compagnies ont commencé à desservir le Maroc, créant ainsi 23 nouvelles lignes et 57 fréquences supplémentaires. Le trafic national s’est accru de 15,7% s’élevant à 1,8 million de passagers et l’international de 21% portant le nombre de voyageurs à 7,125 millions. La France arrive toujours en tête avec 3,3 millions de passagers traités. L’avancement des divers chantiers du plan stratégique 2004-2007 représente également une grande satisfaction. L’extension de l’aérogare de l’aéroport Mohammed V de Casablanca devrait incessamment être achevée puis suivie par celle d’autres villes touristiques comme Marrakech et Agadir. La sûreté et la sécurité ont marqué des temps forts de l’activité de l’Office en 2005. D’importants équipements ont été mis en place: équipements de sûreté (rayons X pour bagages de cabines), matériel destiné au contrôle des véhicules, alarmes silencieuses, radars… Pour le DG de l’Onda, il s’agit là d’un des chantiers prioritaires imposés par les instances internationales de l’Aviation civile. «Nous voulons être les meilleurs en termes de prestations de services», indique-t-il. L’Onda a ainsi entamé un vaste chantier de certification ISO 9001. L’aéroport d’Agadir a déjà obtenu la certification. D’autres suivront. L’adhésion du personnel a été indispensable pour atteindre ces objectifs. «Une politique de motivation a été mise en place et a consisté en la distribution de 2,25% du résultat brut d’exploitation. Les résultats ne se sont pas faits attendre. L’activité de l’Office est ainsi passée de 51 millions de DH en 1999 à 1,641 milliard de DH en 2005», précise Benallou. Pour les prochains mois, un des principaux investissements consiste en l’acquisition d’un contrôle d’approche radar. Cette nouvelle technologie permettra, notamment, de prendre en charge un appareil numériquement. L’enveloppe budgétaire requise a été de 120 millions de DH.D’ores et déjà, le prochain plan 2008-2011 est en train d’être réfléchi. Dès la rentrée, les comités directeurs plancheront sur la stratégie qui sera mise en œuvre à partir de 2008.Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc