×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L’ONCF renforce son parc matériel

Par L'Economiste | Edition N°:3167 Le 10/12/2009 | Partager

. Réhabilitation de 300 voitures de voyageurs . Acquisition de 20 locomotives électriques   L’Office national des chemins de fer (ONCF) ambitionne de transporter 50 millions de voyageurs et autant de tonnes de marchandises à l’horizon 2015. La mission ne sera pas facile si l’Office devrait assurer une prestation de qualité avec la sécurité requise. Pour ce faire, la direction de l’ONCF s’est engagée dans une politique de renforcement du matériel moteur et voyageurs. Pour le premier volet, il faut signaler la passation d’une commande avec le constructeur français Alstom pour la livraison de 20 locomotives modernes baptisées E1400. Le coût de l’opération avoisine les 800 millions de DH. La première machine a été déjà réceptionnée par l’Office. «La locomotive E1400 est une nouvelle génération de locomotives électriques déjà en exploitation dans divers réseaux européens. Elle peut atteindre une vitesse de 180 km/h», a indiqué Rabie Khlie, directeur général de l’ONCF. Ce premier engin, encore en cours d’essai, sera injecté dans le service commercial vers la fin de ce mois. Le reste des locomotives sera livré d’ici fin mars prochain. Pour la partie matériels voyageurs, la direction de l’ONCF a lancé un ambitieux programme de réhabilitation de son parc. «Le programme porte sur la rénovation de 300 voitures par étapes sur une durée de trois ans», souligne Khlie. Mais le plus important dans cette opération est la réalisation de la moitié de ce chantier par  la SCIF (Société chérifienne des industries ferroviaires) et le reste par les ateliers de l’Office à Meknès. «Par ce projet, on vise à améliorer le confort et la sécurité de nos clients à bord des trains», indique le patron de l’ONCF. Sans oublier de signaler que ces projets vont permettre de renforcer la capacité du transport ferroviaire voyageurs pour répondre à l’accroissement de la demande enregistré chaque année. On commence déjà à récolter les fruits de cette politique. Ainsi, à titre d’exemple, il faut rappeler l’amélioration du service sur la ligne Casablanca-Fès en y injectant des trains directs assurant le trajet en 3h 20 mn contre 4h 30mn auparavant. Cette réduction du temps de trajet a été aussi accompagnée par un accroissement du nombre de trains qui est passé de 20 à 34 actuellement. Dans une vision globale et intégrée, l’équipe de Khlie s’est également engagée dans un vaste chantier de construction de nouvelles gares à travers tout le réseau. La visite de presse organisée par l’Office a été une occasion pour les journalistes de voir la nouvelle gare de Fès qui vient d’être inaugurée par le Souverain. Le coût de construction de ce beau bâtiment de 4.000 m2 avoisine les 70 millions de DH. A rappeler que pour permettre à l’Office de mener à bien la réalisation de ces projets, il fallait mobiliser un budget d’investissement de près de 18 milliards de DH dans le cadre du programme signé avec l’Etat pour la période 2005-2009. Pour Khlie,  ces efforts de mise à niveau et d’amélioration des capacités de fonctionnement de l’Office vont se poursuivre dans le futur programme en cours de validation par les autorités compétentes. Nour Eddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc