×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Kénitra a un nouveau plan d’ aménagement

Par L'Economiste | Edition N°:1851 Le 10/09/2004 | Partager

. Il aura effet jusqu’en 2010 et a fait l’objet d’un consensus. Un défi: réaliser dans les délais les infrastructures Faire de Kénitra la métropole de la région Gharb-Cherrarada-Bni Hssen, c’est la philosophie du nouveau plan d’aménagement de la ville. Pour atteindre ce but, cette dernière doit remplir et assurer les conditions de son développement dans le cadre de deux principales orientations. D’abord, un développement autonome mais complémentaire dans l’armature nationale, notamment dans l’axe littoral El Jadida-Tanger. Ensuite, un développement intégré dans le cadre d’un grand espace à polarisation multiple intégrant Rabat-Salé-Bouknadal et Mehdia-Kénitra où chaque pôle assure son développement autonome tout en se complétant avec les autres pôles de cet espace. L’émergence de Kénitra en tant que métropole régionale est en train de se faire depuis longtemps. En effet, Kénitra a enregistré une croissance de la population urbaine (3,5% entre1982 et 1994) alors que ce taux n’est que de 1,7% pour la population rurale. Les responsables de l’Agence urbaine estiment que le nombre d’habitants en 2010 (date d’échéance du P.A.) sera de 573.936 habitants. Ce qui donne au niveau de l’ensemble de la ville de Kénitra, un total général des besoins immédiats et futurs en logements de l’ordre de 55.993 logements. En prenant comme objectif d’assurer en moyenne un logement par ménage, les responsables de l’Agence s’attendent à ce que le plan d’aménagement réponde amplement à ces prévisions. En effet, le nombre de logements à l’horizon 2010, selon les prévisions démographiques, est de 106.344 alors que les superficies prévues par le Plan d’aménagement peuvent accueillir jusqu’à 162.870 logements. Pour s’adapter à ce mouvement d’urbanisation irréversible, l’Agence a établi des projections au niveau des équipements et infrastructures publics selon les normes établies par chaque département ministériel. Ainsi la ville devra, à titre d’exemple, se doter à l’horizon 2010 au niveau du secteur de l’enseignement de 66 écoles primaires (une école pour 5000 habitants), 21 collèges et 10 nouveaux lycées. La construction de 5 hôpitaux et de 22 centres de santé est à prévoir. Ainsi, les superficies théoriques à prévoir pour les besoins en équipements publics sont estimées à 338 ha. L’extension de la zone des grands équipements concernera aussi l’extension de l’université mais aussi l’hôpital El Idrissi en vue de le développer en Centre hospitalier universitaire (C.H.U). Face à l’expansion de la ville et afin d’élargir l’assiette foncière, la zone Oulad M’barak (500 ha) fera l’objet d’une zone d’urbanisation nouvelle (Z.U.N) dans le cadre d’un projet de développement intégré qui doit être réalisé de manière progressive et rationnelle. En ce qui concerne les options urbanistiques du P.A, l’Agence opte pour un développement vertical à cause des espaces à contraintes notamment la forêt Maâmora (la plus grande du pays) au sud, la zone des champs captants de la nappe phréatique de Fouarat, la boucle de l’Oued Sebou au nord (Zone inondable) et enfin la base aérienne(1400 ha) au nord–ouest. Ce développement vertical de Kénitra se fera par la densification de la partie centrale de la ville avec la construction d’immeubles à 9 niveaux (R+8), tout en développant les immeubles (R+3 et R+4) à Saknia. Ces principes et options d’aménagement ont fait l’objet d’un consensus général entre les différents intervenants et acteurs, rappelle-t-on à l’Agence urbaine. Le principal défi à relever pour l’aboutissement d’ici 2010 du P.A sera sans aucun doute la construction, dans les délais, des infrastructures et des équipements publics d’accompagnement.


Accessibilités

Les organismes publics ainsi que les opérateurs privés doivent impérativement prévoir des accessibilités pour les personnes handicapées en application de la loi relative aux accessibilités adoptée en 2003. L’Agence urbaine ne délivre plus d’autorisations de construire si ces accessibilités ne sont pas prévues dans les plans de construction, notamment au niveau des lieux communs ou privés et au niveau des immeubles d’habitation collective. Le but de l’application stricte de cette loi est de favoriser l’intégration des personnes handicapées.


Gharb: Projet de création d’une ville côtière

Une étude relative au projet de création d’une ville sur le littoral atlantique entre Kénitra et Larache sera entamée à partir d’octobre prochain. Un appel d’offres à l’intention des bureaux d’étude sera ainsi lancé prochainement, a indiqué Abdelhay Boussfiha, secrétaire général du Conseil national de l’habitat et de l’urbanisme. Ce projet est une initiative du ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme prise à la lumière de plusieurs études et rapports d’aménagement et d’urbanisme réalisés au niveau de la région du Gharb-Cherrarda-Bni Hssen. Il sera réalisé en collaboration avec l’ensemble des parties concernées et des élus.Selon M. Boussfiha, l’idée de création de cette nouvelle ville est motivée par la grande densité dans les villes marocaines à cause de la forte croissance démographique et de l’exode rural. Il a en outre indiqué que le choix porté sur la région du Gharb-Chrarda-Bni Hssen s’explique par sa position géographique particulière et son emplacement au centre des grandes agglomérations (Casablanca, Fès, Rabat et Tanger) en plus de sa forte densité démographique (135 h/km2 contre une moyenne nationale de 37 h/km2).Il est à rappeler que le littoral de la région s’étend sur une longueur de 140 km avec une population estimée à 253.000 habitants, selon recensement de 1994. J. E. H. (avec MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc