×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Irak: Le gouvernement prend forme

Par L'Economiste | Edition N°:1589 Le 28/08/2003 | Partager

. Le pétrole aux chiites, les Finances aux sunnites, la diplomatie aux KurdesLes traits du prochain gouvernement irakien se dessinent de plus en plus clairement. Ainsi, ce conseil de gouvernement transitoire a choisi d'attribuer les ministères du Pétrole et de l'Intérieur aux chiites, celui des Finances aux sunnites et les Affaires étrangères aux Kurdes, a indiqué mercredi à l'AFP un de ses membres, Mouwaffak al-Roubaï. Quant à la Défense et l'Information, ils ne sont pas compris dans la nouvelle répartition des portefeuilles.Les ministères devraient aussi être partagés de la même manière que le Conseil de gouvernement: 13 pour les chiites, 5 pour les sunnites, 5 pour les Kurdes, 1 pour les Turcomans et 1 pour les chrétiens assyriens.Car «les ministères devraient avoir des fonctionnaires représentant toutes les minorités d'Irak. Comment peut-on avoir un ministère sans un Assyrien et un Turcoman? C'est absolument impossible«, précise al-Roubaï. Par ailleurs, le Conseil de gouvernement se débat toujours avec 150 candidats pour 25 ministères et la composition définitive ne sera pas annoncée avant mercredi prochain, a précisé Mouwaffak al-Roubaï. Selon lui, «aujourd'hui, c'est la démocratie et non pas la dictature qui, par un trait de plume, nomme ou démet un ministre. Les nominations exigent donc beaucoup de temps, négociations, discussions et compromis«.L'Irak essaie, tant bien que mal, de se remettre sur ses pieds. Et ce, dans un climat brouillé par les différents attentats contre les forces américaines, mais aussi les différentes déclarations «pro ou anti présence« US sur place. Une situation qui atteste de la cassure qui existe dans cette société.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc