×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Irak: Le coût de la guerre évalué à 110 milliards de dollars

Par L'Economiste | Edition N°:2427 Le 21/12/2006 | Partager

. Le budget 2008 serait présenté le 5 févrierLe coût de la guerre en Irak pour l’année budgétaire 2007 qui a débuté en octobre devrait dépasser 110 milliards de dollars, a indiqué mardi 19 décembre Rob Portman, directeur du bureau du budget de la Maison-Blanche (OMB). Interrogé lors d’une conférence sur les dépenses à venir pour l’Irak, Portman a indiqué que l’ensemble des dépenses pour l’Irak «dépassera 110» milliards de dollars mais qu’un chiffre définitif n’a pas encore été arrêté. Une estimation plus exacte devrait être communiquée au début de l’année prochaine dans le cadre d’un collectif budgétaire pour 2007 qui sera présenté en même temps que la proposition de budget pour 2008. «Cela dépend de beaucoup de choses qui doivent encore être décidées», a souligné Rob Portman. Il a précisé que les chiffres actuellement connus font partie de la revue à mi-parcours du budget 2007 et qu’ils pourraient se révéler sous-évalués car les dépenses inscrites sur l’exercice budgétaire en cours s’étaleront aussi sur les exercices 2008 et 2009. «Je peux vous dire que mon intention est d’être plus transparent sur cette question que nous l’avons été dans le passé», a ajouté le directeur de l’OMB tout en soulignant que la Maison-Blanche dépendait des chiffres que lui transmettait le Pentagone. Il a indiqué que le budget pour 2008 serait présenté le 5 février et rappelé que le budget 2007 comprenait déjà une enveloppe de 70 milliards de dollars pour financer la guerre contre le terrorisme. Selon des calculs de l’AFP fondés sur les estimations de deux organismes officiels du Congrès américain, le coût de la guerre en Irak, lancée en mars 2003, s’élevait à 290 milliards de dollars à la fin de l’année fiscale 2006 (close le 30 septembre dernier), dont 254 milliards de coûts militaires, dans un rapport daté du 22 septembre. L’organisme de recherches du Congrès (Congressional Research Service) évalue ce montant à 319 milliards, précisant que cela représente 73% des dépenses de la «guerre contre le terrorisme» engagée à la suite des attentats du 11 septembre 2001.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc