×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Irak: Encore des soldats assassinés…

Par L'Economiste | Edition N°:1563 Le 17/07/2003 | Partager

. 147 Américains tués depuis le début de la guerreUn soldat américain a été tué et deux autres blessés hier mercredi par l'explosion d'une bombe près d'un convoi militaire, sur une voie rapide à l'ouest de Bagdad, ont indiqué des soldats présents sur les lieux.Ce décès porte à 147 le nombre de soldats américains tués par des tirs hostiles en Irak, depuis le début de l'invasion américano-britannique ayant abouti au renversement du régime de Saddam Hussein, en avril dernier. Confrontés à une insécurité croissante, les Etats-Unis ont reporté le retour de la 3e division d'infanterie, qui va devoir rester plus longtemps que prévu en Irak où le premier exécutif de l'après-guerre a décidé de créer un tribunal pour les crimes de guerre commis sous l'ancien régime.Une partie de cette unité prestigieuse de l'armée de terre de près de 20.000 hommes, fer de lance de l'offensive pour renverser Saddam Hussein, est déjà rentrée aux Etats-Unis. Mais, contrairement à ce qui avait initialement été annoncé ce mois-ci, le retour de près de 10.000 d'entre eux a été ajourné sine die. Les attaques, de plus en plus sophistiquées, selon un responsable de l'armée américaine à Bagdad, sont devenues le lot quotidien des soldats servant en Irak. Elles ont fait lundi un mort et six blessés dans leurs rangs, portant à au moins 80 le nombre de soldats américains tués en Irak depuis le 1er mai, dont 32 dans des combats.Mardi peu après 23h00 locales (19h00 GMT), une nouvelle attaque au RPG a visé les troupes américaines stationnées dans l'ancien palais de Saddam Hussein dans la ville de Ramadi, à l'ouest de Bagdad, selon des témoins contactés à partir de Falloujah, qui n'étaient pas été en mesure d'indiquer si cette attaque a fait des victimes.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc