×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Investissements: Tunisie, la nouvelle étoile montante

Par L'Economiste | Edition N°:2410 Le 28/11/2006 | Partager

. Des mastodontes mondiaux investissent dans de gros projets immobiliers Un nouveau colosse émirati en Tunisie. Le groupe Boukhater a annoncé un projet de taille «Tunis Sports City», étalé sur une partie de la zone nord-est des berges du lac (banlieue nord et chic de Tunis). Le complexe comporte plusieurs académies et infrastructures sportives dédiées à plusieurs disciplines dont le tennis, le golf, le football, etc. Outre le volet sportif, le projet comprend des zones résidentielles, des espaces d’affaires, des centres commerciaux, des établissements collectifs ainsi que d’autres espaces à vocation touristique et d’animation. Quant à l’enveloppe du projet, elle est de près de 5 milliards de dollars. S’étalant sur environ 250 ha, sa durée d’exécution est fixée à 5 ans.Le flux ne risque pas de se tarir. La semaine dernière a vu le déplacement à Tunis d’un autre groupe d’affaires koweitien, «Kuwait investments projects company» pour prospecter le marché. La Tunisie attire en ce moment une véritable vague d’investissements. Damac Holding, Emaar, et bien d’autres ont lancé des projets de taille. Damac Holding propose ainsi une série de projets à travers sa filiale Damac Properties. Investissement en Bourse, établissement de relations de partenariat, création de nouvelles entreprises dans les secteurs de l’industrie, de l’immobilier, du tourisme et notamment des nouvelles technologies en Tunisie.Pour sa part, la société émiratie Emaar Properties s’est vue confier le méga-projet touristique de la station de Hergla (vers la région de Sousse dans le centre du pays) sur 442 ha. Le projet sera réalisé sur 5 ans et permettra de construire pour la première fois en Tunisie des hôtels de catégories de plus de 5 étoiles (tourisme de grand luxe). L’objectif recherché étant de lorgner un tourisme de prestige et non de masse. Même en matière de télécoms, les capitaux arabes sont très présents. Rappelons que Tecom-Dig filiale de Dubai Holding avait ravi, en début d’année, la vedette en acquérant 35% du capital de l’opérateur historique face à des concurrents de gros calibre.Yousra MAHFOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc