×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Investissements: Quatre conventions pour plus de 2,2 milliards de DH

Par L'Economiste | Edition N°:1633 Le 29/10/2003 | Partager

. La commission interministérielle des investissements a agréé 10,648 milliards de DH pour les dix premiers mois de cette année . Un nouveau centre commercial d'un standing international sera construit à Casablanca. Un nouvel hôtel 4 étoiles à Marrakech pour 185 millions de DH L'investissement est inscrit en bonne place sur l'agenda du Premier ministre. En effet, Driss Jettou a présidé la signature hier après-midi de quatre conventions d'investissement pour 2,237 milliards de DH. Ainsi, c'est la coquette somme de 10,648 milliards de DH que la commission interministérielle des investissements a agréée durant les dix premiers mois de cette année. Deux des quatre conventions concernent l'OCP : un investissement de 490 millions de DH et l'autre pour 1,095 milliard de DH portant sur Maroc phosphore. La troisième convention concerne le groupe Vinci. L'investissement projeté s'élève à 437,4 millions de DH, générant la création de 300 emplois. Il s'agit de la construction d'un centre commercial d'un standing international, sur quatre niveaux de commerce et 478 places de parking. Le complexe sera localisé au boulevard Ghandi au quartier Maârif à Casablanca. Ce complexe de loisirs et de commerce comprendra un supermarché, des enseignes de notoriété internationale, des moyennes surfaces pour l'équipement de la maison et des activités culturelles et de loisirs. Il s'agit d'un nouveau concept de centre commercial et de gestion collective par une filiale à 100% du groupe via un cahier de charges. Le projet va drainer des franchises de marques internationales. En tout cas, le groupe introduira un savoir-faire où, par exemple le cahier de charges interdit de laisser une boutique fermée. Rappelons que la convention a été validée par la commission interministérielle des investissements qui s'est tenue le 7 octobre dernier. La quatrième convention entre le gouvernement et la société Rassuich concerne la réalisation de deux projets pour un montant évalué à 215 million de DH. Il s'agit de construire un hôtel 4 étoiles à Marrakech pour un investissement de 185 millions de DH. Ce projet permettra la création de 230 emplois. A cela s'ajoutent l'extension et la rénovation de l'hôtel Suisse à Casablanca pour un montant d'investissement de 30 millions de DH. Ces projets entrent dans le cadre du contrat programme du tourisme pour réaliser les infrastructures nécessaires à l'accueil des 10 millions de touristes d'ici 2010. Pour Hassan Bernoussi, directeur des investissements, de nouvelles niches se développent, particulièrement l'informatique off shore et le design électronique qui recrutent directement au niveau de trois filières d'excellence: les grandes écoles d'ingénieurs, les universités scientifiques et les écoles privées en informatique et électronique. “Le Maroc ambitionne de devenir l'Inde des pays francophones pour le traitement informatique à distance”, souligne-t-il. D'ailleurs, un atelier spécifique lui sera consacré à la conférence internationale sur les investissements en décembre au palais des congrès de Skhirat.Rappelons que les entreprises qui signent des conventions avec le gouvernement peuvent bénéficier d'avantages considérables, conformément à la loi de Finances de 1998 et celle de 1999. Il s'agit notamment de l'exonération des droits de douane et TVA à l'importation des biens d'équipement, matériels et outillage nécessaires à la réalisation de projets d'investissement dont le montant est égal ou supérieur à 200 millions de DH. A cela s'ajoute l'article 17 de la charte d'investissement qui prévoit la participation de l'Etat aux coûts d'acquisition du terrain, de l'hors site et de la formation professionnelle. La loi de Finances de 1994 a prévu également des exonérations spécifiques aux projets d'investissement implantés en zones franches.


Le groupe Vinci

Le groupe français Vinci est numéro un mondial de la construction et des services associés. A son actif, le Forum des Halls et le Quatre temps à Paris. Son chiffre d'affaires a atteint 17, 3 milliards d'euros en 2002. Il emploie 12.000 collaborateurs dans le monde. Il est également présent depuis plus d'un demi-siècle dans la gestion déléguée des infrastructures. Il intervient, via Vinci Concessions, dans les infrastructures routières, la gestion des aéroports et les services d'assistance aéroportuaires.Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc