×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Intermédiation: L'exemple français

· 227.000 contrats initiative-emploi signés

Par L'Economiste | Edition N°:441 Le 11/02/1999 | Partager

Le Maroc bénéficie de l'appui de la France pour la mise en place de son agence d'intermédiation sur le marché de l'emploi. Telles que présentées, les premières ébauches de l'agences marocaine laissent entrevoir une forte ressemblance avec l'exemple français.

Les performances de l'ANPE (Agence Nationale pour l'Emploi) en France sont enviantes. En 1997, cette agence a signé 227.000 contrats initiatives-emploi pour le recrutement par les entreprises de jeunes sans qualification et de demandeurs d'emploi de longue durée.
Outre la signature de 14.150 conventions de coopération avec les entreprises(1), les conventions de reconversion proposées par l'agence ont attiré 140.000 adhérents. Ces derniers ont bénéficié dans les 88 unités techniques de reclassement de l'ANPE d'un appui, renforcé et personnalisé, pour la recherche d'un nouveau travail.
L'ANPE est présentée comme le premier interlocuteur des entreprises françaises avec près de 40% des offres sur le marché de l'emploi. En 1996, elle a proposé plus de 2,3 millions d'offres aux chômeurs. La collaboration entre l'Etat français et cette institution s'effectue à travers des "contrats-progrès". Le dernier du genre date de 1994 et portait sur la période 1994/1998. Il s'articulait autour de trois principaux points. Le premier est un engagement de l'Etat à fournir à l'Agence, toutes les données lui permettant de cerner le marché du travail. En contrepartie, l'Agence publie tous les mois les indicateurs sur l'embauche et le marché de l'emploi. Ce contrat-progrès accorde en deuxième lieu à l'ANPE la position d'interlocuteur unique pour les entreprises en ce qui concerne l'ensemble des mesures d'aide de l'Etat au placement des demandeurs d'emploi et gère à cet effet les crédits délégués. La troisième composante du contrat est l'engagement de rendement de l'Agence. Celui de 1998 était de porter sa part de marché à 40%.

Accords nationaux


Concernant les prestations, les services de l'ANPE sont destinés aussi bien aux entreprises qu'aux demandeurs d'emploi. Ainsi, les premières bénéficient de l'appui de 1.000 équipes professionnelles, spécialisées par secteur d'activité. Ces équipes définissent avec les entreprises les profils des postes à pourvoir et leur présentent des candidats correspondant à leurs besoins.
L'ANPE gère aussi pour le compte de l'Etat et des partenaires sociaux différentes mesures d'aide à l'embauche, informe les entreprises sur les mesures adaptables à leur situation et suit leur mise en oeuvre. Elle établit aussi des conventions avec ses partenaires régionaux.
S'agissant des demandeurs d'emploi, l'Agence module ses actions en fonction de la population-cible. Par exemple, pour les jeunes, elle passe des accords nationaux de recrutement avec les différents services de l'Administration (la poste, le Ministère de l'Intérieur...). Elle adapte aussi ses opérations en fonction de la population-cible, tels que les chômeurs de longue durée. Ainsi, depuis mars 1997, 206.000 demandeurs d'emploi de longue durée ont bénéficié d'un suivi personnalisé durant trois mois et plus de la moitié d'entre eux ont trouvé une solution, est-il précisé sur le site Internet de l'ANPE.
Il est à rappeler que l'ANPE a été créée en juillet 1967 en tant qu'établissement public administratif national. Son directeur général est M. Michel Bernard. Les prises de décision sont décentralisées au niveau des différentes agences régionales.

Aniss MAGHRI


(1) Recrutement des chômeurs de plus de 8 mois contre le reversement à l'entreprise des allocations de l'assurance-chômage de la personne recrutée.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc