×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Intégrales de l’investissement
Nouvelles orientations pour la D.I.

Par L'Economiste | Edition N°:2418 Le 08/12/2006 | Partager

. Le département ambitionne de se recentrer sur son «métier de base». Cap sur la promotion LES Intégrales de Skhirate, entamées hier, sont l’occasion pour la direction des investissements (D.I.) de procéder à certains recadrages. Si le principal point fort est l’expérience certaine qui a été acquise en matière de promotion et de gestion de l’investissement, l’éparpillement et le flou caractérisant la perception de ses rôles et actions constituent un frein à son développement. «Nous sommes souvent amenés à gérer des aspects qui ne relèvent pas de nos attributions», déclare Leïla Sbiti, DGA de la D.I.Cette direction table sur une nouvelle orientation de ces actions. A la gestion tous azimuts de l’investissement, elle mise désormais sur un recentrage sur son métier de base. Il s’agit de la promotion de la «destination» Maroc à l’étranger. Pour son fonctionnement à venir, la D.I. table sur une meilleure définition de son positionnement par rapport aux intervenants dans le domaine. Elle plaide pour une feuille de route traçant les objectifs recherchés, les pays et les secteurs concernés. L’accent devra être mis sur un déploiement à l’international. En d’autres termes, il s’agira de renforcer la conquête, in situ, de la clientèle d’investisseurs. «La promotion est un métier à part entière et non pas seulement une activité subsidiaire rattachée au dernier moment à un département donné», précise Mme Sbiti. Dans les détails, elle présuppose une connaissance aussi large que précise de ses produits, ses atouts et ses interlocuteurs, en fonction des pays, mais aussi des secteurs. Elle requiert également des plans de vente, un calendrier précis et des indicateurs de performance. L’enjeu est de véhiculer une image positive du pays. «Les missions menées dernièrement à l’étranger nous ont démontré à quel point le manque d’information sur le Maroc nous est préjudiciable», ajoute la responsable. Pallier cette lacune passe par des rencontres régulières des leaders et un ciblage de la presse dans les pays potentiellement intéressés par le Maroc. La D.I. revendique ainsi une programmation, à l’année, d’actions comme celles du road show récemment organisé dans des pays tels que l’Inde et l’Irlande. Pour se démarquer, la direction prépare d’ores et déjà le terrain. Un portail sera lancé en fin d’année. La signature «Direction des Investissements» cède la place à «Investir au Maroc». Le tout pour dire que l’objectif passe avant l’institution.T. Q.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc