×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Informatique:
La nouvelle arme de Linux

Par L'Economiste | Edition N°:1711 Le 24/02/2004 | Partager

. Terminal x est une solution permettant d'utiliser les ordinateurs sans disque dur. Son coût ne dépasserait pas les 5.000 DH HT en moyenne. Elle est commercialisée au Maroc par la société CompuwebImaginez des ordinateurs qui fonctionnent sans disque dur! L'idée paraît saugrenue, mais le produit existe vraiment. En effet, la solution Terminal x permet d'utiliser les ordinateurs sans que ceux-ci aient un disque dur. “Les postes sont tout simplement reliés par un serveur”, explique Ali Benchekri, DG de Compuweb, société de services en logiciels libres qui commercialise cette solution. Selon Benchekri, avoir un parc d'ordinateurs avec de nombreux utilisateurs pose des problèmes: il faut régulièrement vérifier l'état de chaque poste, installer les logiciels sur chacun, configurer les machines une à une… Et c'est dans cette optique que la solution Terminal x intervient. Celle-ci permet de gérer et d'administrer son système d'information (PC) de manière centralisée et simple. Pour ce faire, toutes les applications sont installées une seule fois sur le serveur. Les postes de travail (sans disque dur) sont ainsi utilisés comme des terminaux. Le Terminal x est particulièrement orienté TPE/PME, ainsi que pour les systèmes éducatifs. Pour le DG de Compuweb, cette solution offre plusieurs avantages. “Le premier est sans aucun doute le prix. Celui-ci ne dépasse pas 5.000 DH HT pour des parcs de 15 postes par exemple”, ajoute-t-il. Au-delà du coût, Terminal x offre d'autres avantages tels que “la possibilité de recycler de vieilles machines (Pentium I) comme postes de travail bureautique”, soutient Larbi Mhammedi, consultant Linux. De plus, ajoute ce spécialiste, “les postes de travail sont utilisés indifféremment par n'importe qui. Il suffit de se connecter: login et password pour accéder à son environnement de travail”. La maintenance y est également plus facile étant donnée qu'elle s'effectue seulement sur le serveur.Basée sur Linux, cette solution permet, par ailleurs, un coût total de possession très bas. “Le coût total de possession étant le coût d'achat initial plus le coût de maintenance. Ce dernier représente en général 3 à 5 fois le coût d'achat initial. Dans le cas du Terminal x, le coût de maintenance est complètement éliminé”, continue Mhammedi. Terminal x n'est cependant pas exempt de tout reproche. En effet, “cette solution nécessite un serveur robuste ayant un grand espace de stockage. De plus, la perte des données du serveur pose un énorme problème”, explique le consultant. Toujours est-il, “Terminal x est une solution idéale pour un pays comme le Maroc afin d'aider les organisations à s'équiper à moindre coût, à réduire la maintenance et éviter les virus. Le tout sans aucune licence informatique”, souligne Benchekri. Ce fervent défenseur des logiciels libres estime que ces derniers représentent une occasion en or pour la stratégie e-Maroc dans laquelle s'est engagé le Royaume.


Open source

Créée en 1998, Compuweb est une SARL ayant un capital social de 300.000 DH. L'équipe est composée de 12 personnes. Selon ses responsables, Compuweb constitue la première SS2L (société de service en logiciels libres) au Maroc à avoir communiqué sur Linux et les logiciels libres. Il convient de signaler à cet effet que la communication constitue le point faible des logiciels libres au Maroc. Face aux géants de l'informatique qui disposent de tout un arsenal médiatique et d'une politique marketing colossale, “il est nécessaire de mettre les bouchées doubles pour faire connaître les logiciels Open source de tous les décideurs aussi bien privés que publics”, fait observer un spécialiste Linux.Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc