×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Identité visuelle
Agadir sort le grand jeu

Par L'Economiste | Edition N°:2340 Le 15/08/2006 | Partager

. La ville se lance dans un programme d’identité global. Une première au Maroc. Une place-témoin dès octobre«Le produit Agadir dans sa nouvelle version sera en vente à partir de la rentrée prochaine». C’est en ces termes commerciaux que l’on peut dorénavant parler de la capitale du Souss. En effet, pour redorer son image aux niveaux national et mondial, la ville a décidé de mettre toutes les chances de son côté. A ses atouts et son charme naturels, il fallait ainsi joindre un bel habillage qui flatterait davantage la beauté de la première station balnéaire du Maroc.A la base, l’idée des responsables a été de créer une image de marque qui puisse différencier Agadir de ses «concurrentes». Le concept s’est toutefois élargi, une fois exposé aux professionnels. En effet, l’agence Pentalfa, codirigée par le designer Hicham Lahlou, contactée pour prendre en charge le projet, a proposé tout un concept d’identité global. Au lieu de concevoir un logo, de spécifier des couleurs pour la ville et de les utiliser aléatoirement sur les brochures et documents touristiques, l’agence a proposé de nouveaux outils de mise en valeur de l’image et même «une renaissance de la ville à travers le design», indique Lahlou. C’est aussi une manière de prouver que le produit Agadir «monte en gamme», poursuit-il.En clair, il s’agit «de traiter en parallèle tous les signes que la ville émet: identité visuelle, communication et mobilier urbain», ajoute le designer.Pentalfa a également fait appel à l’agence française Dragon rouge afin de constituer une équipe biculturelle aux regards croisés qui puisse toucher tout autant un visiteur marocain qu’étranger.C’est sur la base d’un benchmark et d’un audit de la communication que les grandes lignes de l’histoire de la ville se sont dressées aux créateurs. Il fallait ainsi raconter la ville à travers un message principal formulé dans la phrase «Agadir énergie vitale», censé devenir une sorte de slogan publicitaire de la ville.Un logotype, élément essentiel à la visibilité de la ville, a ensuite été conçu. Simple mais riche, le logo dessine une courbe faisant allusion à la baie, les vagues, la plage, la montagne… Et un grain ocre rappelant le soleil, la terre, l’énergie… Le fond blanc du signe reprend, lui, la couleur blanche associée à Agadir.C’est Brahim Boucheikha, typographe marocain né à Agadir, qui est à l’origine de la trace du logo. Ce dernier a également créé une «frise calligraphique» (voir photo) pour compléter l’univers visuel de la ville avec une inscription inspirée du logotype même: «Un grain de beauté lumineux aux portes de l’Océan». Une phrase qui devrait servir de trame de fond pour les bâches des commerces et autres éléments de décoration urbains. L’objectif des créateurs étant, au final, de donner un aspect harmonieux aux rues de la ville à travers une uniformité de couleurs et de formes.Et pour parfaire le concept, le mobilier urbain obéira également à une seule ligne stylistique à travers la «gamme pure», création de Hicham Lahlou. Cette ligne englobe un ensemble d’objets que l’on retrouvera dans les rues et boulevards d’Agadir: bancs, luminaires, abribus, parcs à vélo, grilles d’arbres, poubelles… Le tout suivant un design ultra-moderne. Tous les éléments de la gamme sont repeints en blanc éclatant qui donne un aspect irréel à la ville, mais aussi une sérénité en parfait accord avec la douceur et le calme qu’elle dégage. Lahlou explique que cette gamme en béton entièrement «made in Morocco» a été confectionnée suivant un procédé industriel et non artisanal». Il tient à ajouter également que «c’est la première fois que le Maroc se lance dans le design industriel».Les habitants de la ville et ses visiteurs pourront découvrir les premiers résultats de ce nouvel habillage en octobre prochain. Une inauguration officielle aura lieu dans l’une des places de la ville qui sera revêtue et meublée selon la nouvelle conception.C’est la première fois qu’un projet d’une aussi grande envergure est mené au Maroc. Une telle expérience est même rare à l’étranger où le plus courant est d’habiller un quartier ou une zone comme c’est le cas pour les Champs Elysées à Paris, mais pas une ville entière.Le budget alloué à cette colossale opération de communication est toujours gardé sous silence, mais les responsables du projet affirment que le conseil de la ville n’a nullement lésiné sur les moyens. La communication par l’image n’étant plus considérée comme un luxe mais comme une nécessité. Et pour cause, l’aspect général de la ville, ses couleurs, ses formes... assurent un premier contact avec le visiteur d’une ville et donc constituent des arguments de vente majeurs. En tout cas, la volonté affichée par les dirigeants d’Agadir à investir dans de nouvelles méthodes de promotion ne manquera pas de provoquer un effet d’entraînement. Un projet similaire serait d’ailleurs en préparation dans la petite station balnéaire de M’diq.


Métier à part entière

Les métiers de la communication ont connu un développement très et même trop rapide au Maroc. A son origine, un rush des entreprises privées et même des organes publics vers les nouvelles méthodes de communication afin d’accroître sa visibilité. Hicham Lahlou qui exerce dans le secteur depuis 10 ans déjà, et Mohammed Naciri, spécialisé en marketing ont ainsi décidé de saisir cet élan en créant «Pentalfa», entreprise entièrement dédiée au design pluridisciplinaire. «La première à se positionner dans la spécialité», selon Lahlou. L’activité de Pentalfa tourne autour de l’architecture commerciale, le branding et packaging, l’architecture d’intérieur et le design industriel. L’entreprise qui a fait appel pour la réalisation du projet d’identité global d’Agadir à Dragon rouge, agence de design française, appartient à un réseau international qui opère dans de nombreux pays grâce à un concept d’équipe multiculturelle. La jeune entreprise mène d’ailleurs actuellement plusieurs projets dans la région du Golfe. Ichrak MOUBSIT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc